Accueil Culture Livres

L’horloge du temps version shakespearienne

L’auteur de « Pourquoi être heureux quand on peut être normal » revisite « Le conte d’hiver » de Shakespeare dans un réjouissant roman, léger sous les airs tragiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

A vos stylos ! Le thème de la dissertation de l’été sera : « Le présent peut-il réparer le passé ? » Sans recourir à la science-fiction, les actes qu’on pose aujourd’hui ont-ils le pouvoir de changer ceux, bons ou mauvais, qu’on a commis dans le passé ?

Voilà qui ferait les affaires du riche financier londonien Leo qui, mû par la jalousie à l’encontre de son épouse et de son meilleur ami Xeno, qu’il soupçonne d’entretenir une relation, commet l’impensable : enlever sa propre fille à sa naissance et l’expédier dans un avion vers les Etats-Unis avec un gros paquet d’argent. Sauf que la livraison ne se passe pas comme prévu : elle sera recueillie par Shep, un Afro-Américain, et son fils Clo, et baptisée Perdita, l’enfant perdue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs