Coalition wallonne: le formateur Elio Di Rupo va tenter d’agencer la note Coquelicot et les contributions MR

Coalition wallonne: le formateur Elio Di Rupo va tenter d’agencer la note Coquelicot et les contributions MR

Le formateur Elio Di Rupo va tenter d’agencer la note Coquelicot, rédigée par le PS et Ecolo, et les contributions MR, a-t-il indiqué à l’issue d’une première réunion exploratoire entre les représentants du PS, d’Ecolo et du MR en vue, le cas échéant, de former ensemble un gouvernement en Wallonie.

>Coalitions en Wallonie et en FWB: Ecolo accepte de rencontrer le MR lors d’une réunion «exploratoire» avec le PS

«Nous travaillerons en fonction des textes. Il y a le Coquelicot. Mais on ne peut pas demander à la troisième formation politique (le MR, Ndlr): voilà, il ne reste plus qu’à signer. Il y a des contributions additionnelles. Je vais tenter d’agencer les différents aspects», a indiqué M. Di Rupo en quittant le siège du gouvernement de la Communauté française où se déroulait la réunion du jour.

PS et Ecolo ont rédigé, avec la contribution de la société civile, des lignes directrices pour une transition sociale et écologique en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’ils ont tenté en vain de faire valider par quelques députés extérieurs à leurs formations politiques en vue de former un gouvernement.

Face au refus du PTB et du cdH de les rejoindre, ils se sont tournés vers le MR pour une mission exploratoire pouvant déboucher, le cas échéant, sur des négociations gouvernementales. Attendant un signal depuis 47 jours, le MR a accepté de s’inscrire dans ce processus à la condition que ses propres contributions sur le pouvoir d’achat, la fiscalité, les structures, le budget et l’enseignement puissent être intégrées au travail exploratoire.

Méfiance

Ce rapprochement entre le PS, Ecolo et le MR n’est pas évident alors que la méfiance des socialistes et des écologistes est grande vis-à-vis des réformateurs, après une législature et une campagne électorale électriques.

«Il va falloir être capable de faire chacun des pas vers l’autre, compter sur le temps pour créer un climat de confiance», a estimé jeudi M. Di Rupo. C’est l’objectif de cette première phase de discussion, qui se veut exploratoire, permettant une première prise de contact, a-t-il précisé.

Dorénavant, à l’instar du climat qui entoure les travaux des informateurs fédéraux, les discussions en Wallonie seront menées dans la discrétion.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Léopold Ier (1790-1865), roi des Belges, sa femme Louise-Marie d'Orléans et leurs enfants : le futur roi Léopold II (1835-1909), Philippe (1837-1905) et Charlotte (1840-1927).

    Un 21 juillet de joie pour le premier Roi

  2. Télescope ou lunette astronomique
? Le premier repose sur un système de miroirs, la deuxième sur un système de lentilles. Leur prix s’est largement démocratisé ces dernières années, grâce notamment aux Chinois qui dominent aujourd’hui le marché.

    L’astronomie, une passion qui peut coûter (très) cher

  3. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite