Accueil Culture Cinéma

La petite sirène n’est ni blanche ni noire, c’est un homme

La jeune chanteuse de R&B Halle Bailey, 19 ans, est la proie depuis une semaine d’un sale bashing sur les réseaux sociaux

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Parce qu’elle n’est pas rousse, parce qu’elle n’est pas blanche, la jeune chanteuse de R&B Halle Bailey, 19 ans, est la proie depuis une semaine d’un sale bashing sur les réseaux sociaux. Une semaine, c’est-à-dire depuis que Disney a annoncé qu’elle incarnerait Ariel la petite sirène dans le prochain long-métrage tiré du dessin animé de 1989.

Halle a tweeté que son rêve devenait réalité, le réalisateur, Rob Marshall, qu’elle était un « rare mélange de caractère, de cœur, de jeunesse, d’innocence et d’épaisseur », les suprémacistes blancs, invoquant notamment les origines danoises de la petite sirène, ont scandé haut et fort : #notmyariel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs