Accueil Économie

Immobilier: l’Etat revoit son portefeuille

Déménagements en vue sur le front de l’immobilier public bruxellois. Le fédéral valide pour la première fois une vision à long terme de son portefeuille immobilier. Une seconde phase de rationalisation est en cours d’élaboration.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La Régie des bâtiments vient de recevoir le feu vert du fédéral pour entamer sa partie de Monopoly. Le bras immobilier de l’Etat lancera dans les prochaines semaines les premières opérations de son master plan bruxellois. Ces mesures permettront d’économiser 71 millions d’euros (loyers et dépenses énergétiques) d’ici 2023 et de réduire les surfaces de bureaux occupés par les agents de l’Etat de plus de 30 %. Soit passer d’environ 60.000 m2 à 40.000 m2 pour les services concernés.

Ce remodelage du portefeuille immobilier de la Régie est une des missions principales assignées à son administrateur délégué, Laurent Vrijdaghs : se séparer des bâtiments obsolètes, favoriser les locations et alléger le portefeuille puisque la surface de bureau par employé est passée de 20 à 13,5 m2.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs