Commission européenne: Von der Leyen peut espérer être investie

Commission européenne: Von der Leyen peut espérer être investie
Reuters

Personne ne le dira publiquement (même en « off »), la superstition semble l’empêcher. Mais cela paraît acquis : alors que ses prestations auprès des différents groupes politiques du Parlement européen (PE) sont loin d’avoir convaincu, Ursula von der Leyen paraît assurée d’être confirmée ce mardi à Strasbourg comme présidente de la Commission européenne. La conférence des présidents (c’est-à-dire le président du PE et les chefs de groupe) a en effet décidé jeudi matin de maintenir le vote à mardi prochain. Madame von der Leyen fera son discours de présentation le matin à 9 heures à la plénière, laquelle tiendra ensuite un débat. Le vote quant à lui a été fixé à 18 heures, de manière à permettre aux groupes de se réunir avant pour prendre position.

Si les dirigeants des trois partis censés composer la future majorité (la démocratie chrétienne, les socialistes et les libéraux) avaient eu de sérieux doutes quant à l’obtention d’une majorité par Madame von der Leyen, ils auraient reporté le vote à septembre, au risque de retarder tout le processus d’installation de la nouvelle Commission. Mais les groupes eurosceptiques ECR et d’extrême droite ID ont laissé entendre un a priori favorable : ceci devrait constituer un réservoir de votes suffisant pour compenser les pertes attendues du côté socialiste. Une partie des députés du groupe S&D n’a en effet toujours pas digéré que leur candidat Frans Timmermans ait échoué de peu à être désigné par les 28 chefs d’Etat ou de gouvernement.

Reste tout de même un petit doute récent du côté d’ECR. Le groupe eurosceptique, dont les partis polonais au pouvoir PiS et les Tories britanniques étaient les deux piliers jusqu’à l’effondrement récent des seconds, est très remonté après que deux de ses candidats à des fonctions de vice-président du PE et de présidente de la commission parlementaire Emploi, n’ont pas été élus. L’usage veut que l’opposition obtienne des postes en proportion de son poids, mais les groupes Renew Europe (libéraux et macroniens) et social-démocrate S&D ont décrété un cordon sanitaire autour du PiS polonais (mais étonnamment pas autour du Fidesz hongrois).

Pour le PiS, l’affaire constitue une rupture de l’accord conclu entre les 28 sur la désignation d’Ursula von der Leyen, qui avait été soutenue par les pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, Tchéquie et Slovaquie). Une source a confié au « Soir » que « l’affaire est remontée à Varsovie », très courroucée d’avoir vu son ex-Première ministre Beata Szydlo barrée de la présidence de la commission Emploi qui lui semblait promise. Quant au groupe ECR proprement dit, où les Polonais constituent la première délégation, il n’exclut pas de réviser son attitude au départ favorable à l’investiture de Madame von der Leyen. Toujours est-il que cette affaire n’a visiblement pas ébranlé les dirigeants des trois partis de la majorité putative d’Ursula von der Leyen, qui ont poussé au maintien du vote à mardi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Léopold Ier (1790-1865), roi des Belges, sa femme Louise-Marie d'Orléans et leurs enfants : le futur roi Léopold II (1835-1909), Philippe (1837-1905) et Charlotte (1840-1927).

    Un 21 juillet de joie pour le premier Roi

  2. Télescope ou lunette astronomique
? Le premier repose sur un système de miroirs, la deuxième sur un système de lentilles. Leur prix s’est largement démocratisé ces dernières années, grâce notamment aux Chinois qui dominent aujourd’hui le marché.

    L’astronomie, une passion qui peut coûter (très) cher

  3. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite