France: François de Rugy serait toujours locataire d’un logement social, selon de nouvelles révélations de Mediapart

France: François de Rugy serait toujours locataire d’un logement social, selon de nouvelles révélations de Mediapart

François de Rugy reste pour l’heure au gouvernement et s’engage le cas échéant à «rembourser chaque euro contesté» après les révélations de Mediapart sur des dîners fastueux et des travaux dans son ministère, qui plongent la majorité dans l’embarras.

Dans la soirée, le ministre s’est retrouvé empêtré dans une nouvelle affaire révélée par Mediapart, celle de la location d’un appartement à Orvault, près de Nantes et qui serait «à loyer social préférentiel», au prix de 622EUR par mois.

Il a dû se défendre sur son compte Facebook, alors que pour Mediapart le ministre «est toujours locataire d’un appartement à vocation sociale en dépit du fait d’être l’un des élus les mieux rémunérés de la République».

«Mediapart affirme qu’il s’agit d’un +logement à loyer social préférentiel+ (...) Cette information, si elle est avérée, je n’en n’ai moi-même jamais eu connaissance», affirme-t-il en publiant ses échanges de courriels avec l’agence immobilière, son bail et ses réponses aux questions de Mediapart et expliquant utiliser cet appartement pour accueillir ses enfants lorsqu’il en a la garde le weekend.

>France: François de Rugy ne veut laisser «aucun doute» et «s’engage à rembourser chaque euro contesté»

Inspection

Au coeur d’une polémique depuis deux jours, le ministre de la Transition écologique a été reçu jeudi après-midi à Matignon, après avoir écourté un déplacement dans les Deux-Sèvres.

L’exécutif, qui cherche à éviter une polémique estivale dévastatrice, un an après le déclenchement de l’affaire Benalla, montre ainsi qu’il s’est activement emparé de ce dossier, vingt-quatre heures après que la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye eut assuré que M. de Rugy conservait «bien évidemment la confiance» d’Emmanuel Macron et de son Premier ministre.

Rappelant que «tout responsable public est astreint à la double exigence de transparence et d’exemplarité», et évoquant une «émotion légitime» des Français, Matignon a annoncé avoir demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter une inspection afin de vérifier que les travaux entrepris dans son logement de fonction ministériel se conformaient au «respect des règles».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Léopold Ier (1790-1865), roi des Belges, sa femme Louise-Marie d'Orléans et leurs enfants : le futur roi Léopold II (1835-1909), Philippe (1837-1905) et Charlotte (1840-1927).

    Un 21 juillet de joie pour le premier Roi

  2. Télescope ou lunette astronomique
? Le premier repose sur un système de miroirs, la deuxième sur un système de lentilles. Leur prix s’est largement démocratisé ces dernières années, grâce notamment aux Chinois qui dominent aujourd’hui le marché.

    L’astronomie, une passion qui peut coûter (très) cher

  3. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite