Accueil Sports

Du savon sur la planche des Français

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ils étaient les premiers à se réjouir de cette étape à la Planche des Belles Filles et ce dernier kilomètre dessiné sur la piste de ski, et les premiers à le regretter à l’arrivée. Les « gravels » évoqués par Philippe Gilbert dans sa rubrique ci-contre ont été déterminants dans les écarts enregistrés parmi les favoris à l’arrivée. Position sur le vélo, boyaux choisis, expérience : seul Alaphilippe a limité la casse parmi les coureurs de l’Hexagone dont les espoirs les plus fous ont été doublement anéantis.

Le Montluçonnais a perdu sa tunique jaune pour six secondes, Pinot a loupé son pari de remporter l’étape qui lui correspondait le mieux mais, surtout, Bardet a peut-être déjà perdu toutes ses illusions de finir sur un podium sur lequel il était monté en 2016 et en 2017.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs