Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: le patron, c’est Geraint Thomas

Personne n’a réussi à prendre sa roue. Dans les ultimes pourcentages de la Planche des Belles Filles, Geraint Thomas a démarré. Et a, par la même occasion, remis les choses au point. Au sein de son équipe comme dans la meute des favoris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Planche des Belles Filles assène des vérités généralement définitives. Du moins, les trois précédents passages de la Grande Boucle en cet austère terrain ont, à chaque fois, gravé cette assertion dans le marbre de la certitude. De quoi, au besoin, donner encore plus de relief à la mise au point de Geraint Thomas. Car oui, le Gallois a comme tapé du poing sur la table, élevé la voix pour couvrir le brouhaha de la meute et dominer l’assemblée. Montré qui est le patron, en fait.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs