Foire, Festivals, «Fase»...: votre week-end en 15 clics Fantastiques

Foire, Festivals, «Fase»...: votre week-end en 15 clics Fantastiques
Hatim Kaghat/Le Soir

VENDREDI

Un fait divers

Théâtre – Stavelot

Laure Chartier raconte le parcours du combattant d’une victime qui a décidé de porter plainte. Elle raconte magistralement la douleur, les humiliations mais aussi les moments lumineux qui ont suivi le crime dont elle a été victime. Un acte de bravoure, tout simplement.

VENDREDI et SAMEDI

Noumènes

Exposition – Rossi Contemporary (Uccle)

Toute dernière occasion pour découvrir l’univers de Marie Rosen dans lequel se plonger avec luxe, calme et volupté.

Swing

Cirque – Anvers

Sur des mélodies endiablées, ambiance années 20, le Circus Ronaldo alterne les numéros soufflants avec les parenthèses humoristiques. Claquettes, rollers, assiettes chinoises : les démonstrations clichées sont court-circuitées par des pirouettes décalées. La table du magicien prend feu, les caniches savants se font la malle, mais, derrière les maladresses clownesques, le show s’avère férocement acrobatique.

De VENDREDI à DIMANCHE

La sélection night-club du week-end

A Bruxelles, Cherain…

Fase. Four movements to the music of Steve Reich

Danse – Blikfabriek (Anvers)

Rosas reprend une nouvelle fois cette pièce sur les musiques de Steve Reich. Un fascinant jeu de répétitions et de développement progressif des mouvements qui n’a rien perdu de sa force et de son pouvoir hypnotique.

Dour Festival

Pop-rock-électro – Parc éolien

Disclosure, Vald, Apparat, Flavien Berger, Damso ou Roméo Elvis ne sont que quelques-uns des deux cents groupes annoncés.

LaSemo

Pop-rock – Parc du château d’Enghien

Douzième édition du plus écolo des festivals dorénavant non-fumeurs (faut oser !). Avec cette année : Grand Corps Malade, les Négresses Vertes et Charlie Winston, pour ne citer qu’eux.

Baudet’stival

Pop – Place des Trois Fers (Bertrix)

Le festival sudiste tient le coup et nous revient avec ses stars que sont Kendji Girac, Jenifer, Mosimann, Louis Bertignac, Cœur de Pirate, Mustii, Alice On the Roof, Soprano, Hyphen Hyphen, etc.

Festival interculturel du conte de Chiny

Des contes pour adultes, drôles, musicaux, émouvants, érotiques pour certains. En salle ou en rue. Et personne n’est oublié : un village des enfants, des contes signés pour les malentendants, des contes autour du feu, des concerts, un marché du livre, un marché des saveurs, de l’art de rue…

Les sorties cinéma de la semaine

Dirty God , un film atmosphérique, touchant, lumineux, qui donne espoir malgré la complexité du sujet. Et La Flor , un objet passionnant : on se laisse prendre à ces histoires parfois loufoques, et il ne faut pas craindre de s’y plonger.

SAMEDI et DIMANCHE

Brosella Folk & Jazz Festival

Théâtre de verdure (Laeken)

Du folk le samedi, avec entre autres Nathan Daems Village Quartet. Du jazz dimanche avec Urbex augmenté de Magic Malik et Jozef Dumoulin ou l’extraordinaire duo Lars Danielsson à la basse et Paolo Fresu à la trompette, et le supergroupe formé de Danilo Pérez au piano, Avishai Cohen à la trompette, Chris Potter au saxophone, Larry Grenadier à la contrebasse et Jonathan Blake à la batterie. Plus l’ambiance conviviale et l’entrée quasi gratuite. Des tas de raisons pour s’y précipiter.

Royal Juillet musical de Saint-Hubert

Musique classique – Divers lieux jusqu’au 28 juillet

L’antenne en province de Luxembourg des Festivals de Wallonie investit les églises des Ardennes et la basilique de Saint-Hubert. Au programme ce week-end, l’Orchestre Baroque de Brême joue Bach au palais abbatial de Saint-Hubert (samedi), Los Temperamentos met à l’honneur la musique baroque d’Amérique latine à La Roche-en-Ardenne (dimanche). Place aux jeunes talents aussi avec le violoncelliste Cyprien Keyser, accompagné au piano par Lina Druart (dimanche, à Smuid).

Foire du Midi

Jusqu’au 18 août

Une édition placée sous la bénédiction de la chanteuse Typh Barrow et pour laquelle la Ville de Bruxelles a décidé de mettre un coup de projecteur sur d’autres visages moins connus, ceux des forains, au travers d’un travail photographique de Martine Zunini.

DIMANCHE

Les brocantes du week-end

A Pont-à-Celles, Hastière…

TW Classic

Rock-pop – Parc de Werchter

La date, pour une fois, ne bouge pas. Cette année, Bon Jovi sera précédé de John Fogerty, Anouk, Skunk Anansie, John Butler Trio, Switchfoot et Jimmy Barnes qui ouvrira les festivités à 12h30.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20181016-3P4RLN 2018-10-16 16:22:49

    Pourquoi tant de personnes âgées se privent de soins dentaires

  2. Tom Van Grieken (président du Vlaams Belang) et Jan Jambon (N-VA).

    N-VA – Vlaams Belang, le nouvel axe qui inquiète à la Chambre

  3. Dans son Rapport mondial, l’Onusida indique que dans plus de la moitié des pays, moins de 50 % des populations clés ont eu accès à des services combinés de prévention du VIH.

    Le sida marque le pas, mais la lutte patine

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Par Frédéric Larsimont

    Robert Waseige, pour l’amour du 4-4-2 et du bon mot

    Waseige était ainsi fait, caractérisé – parfois jusqu’aux excès de la caricature – par les instantanés captés au vol par le grand public. Lequel, au fil des décennies, les imprimés dans la mémoire collective.

    Robert Waseige était donc un peu tout à la fois. Il était cette robustesse incarnée par son physique trapu d’ancien défenseur, contrastant avec d’étonnantes fragilités, insoupçonnables, lorsqu’il ouvrait soudain son âme lors d’entretiens prolongés. Il était aussi ses saillies passées à la postérité, d’une férocité parfois carnassière. Il était...

    Lire la suite