La syphilis en hausse en Europe à cause des comportements sexuels à risque

La syphilis en hausse en Europe à cause des comportements sexuels à risque

Le nombre de cas de syphilis en Europe a atteint un nouveau seuil, indique dans un rapport paru vendredi Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, qui attribue leur hausse aux comportements sexuels à risque.

En 2017, environ 33.100 cas ont été recensés dans les Etats membres de l’Union européenne, selon le centre basé à Stockolm. Cela représente une augmentation de 70% par rapport à 2010. La plupart des cas touchent des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et sont surtout répertoriés dans les milieux urbains.

>Le sida en augmentation chez les quinquas belges

Cette infection sexuellement transmissible concernait neuf fois plus d’hommes que de femmes et atteignait un pic chez les 25-34 ans.

La syphilis est causée par une bactérie. Si elle n’est pas traitée, elle peut engendrer de sérieux problèmes de santé.

Le centre impute cette augmentation à plusieurs facteurs, comme les relations sexuelles sans préservatif ainsi que les multiples partenaires et une baisse de la crainte d’attraper le sida.

En Belgique, le nombre de cas confirmés est passé de 397 en 2007 à 1.493 en 2017 (+276%).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • neuracle

    Par Rafa de Miguel (El País)

    Lena

    «Se demander si un cerveau est masculin ou féminin n’a aucun sens»

  • Foto_elvira_expresso_2011_pequena_36

    Par Javier Martin del Barrio (El País)

    Lena

    Elvira Fortunato, la scientifique portugaise qui a créé la micropuce en papier

  • L’île Eagle le 4 février (à gauche) et le 13 février.

    Par Tomasz Ulanowski (Gazeta Wyborcza)

    Lena

    La fonte fulgurante des glaces de l’Antarctique

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite