Accueil Société Régions Bruxelles

Comment Bruxelles Environnement lutte contre la sécheresse dans les parcs

Vigilants, les jardiniers réagissent au moindre signe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il s’est desséché d’un coup. Il a bien supporté la chaleur il y a trois semaines et puis, voilà. » Au cœur du Jardin botanique, le céanothe a triste mine. Feuilles brunâtres, branches affaissées… pour cet arbre que l’on appelle le lilas de Californie.

Pourtant, pour Marc Delo, responsable jardins du centre-ville de Bruxelles Environnement, il n’y a a priori pas de sonnette d’alarme à tirer « à court terme » quant à une éventuelle sécheresse. « Mais quand on creuse la terre et qu’on voit qu’en profondeur, tout est sec, on se rend compte qu’il y a un besoin de réhydratation. Il n’a plus plu depuis le 20 juin. »

Et, comme pour le contredire, du ciel, tombent quelques gouttes. Une averse tiède, estivale, brève. « Sans aucun apport » pour les plantes, souligne Jean-Pierre Dupont, responsable adjoint, grattant le sol du pied et de la main. Sous les gravillons, la poussière est toujours bien sèche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs