Accueil Sports

Les mauvais choix de Caleb Ewan

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un sprint se joue dans la puissance des quilles, c’est une évidence. Mais un succès se construit aussi dans la perspicacité du moment, dans l’analyse, fine, de l’instant. Cette fulgurance qui permet, quand la porte s’entrouvre, de s’y engouffrer casque baissé, à toute berzingue. Si Caleb Ewan, le Lilliputien australien de la formation Lotto-Soudal tient assurément l’explosivité dans son registre, il semble par contre peiner à poser les bons choix dans l’effort. Une nouvelle fois, et c’est finalement la troisième en trois emballages, il était assurément le plus rapide dans les derniers mètres mais a péché dans le choix de la trajectoire. Cette fois, il a dû contourner les Sagan et compagnie pour émerger, lançant de facto son sprint trop tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Analyse Francfort au bout du suspense et de la nuit

Le troisième essai était le bon pour la Bundesliga. Après avoir éliminé le Borussia Dortmund en barrages, puis le RB Leipzig en demi-finale, les Rangers ont cette fois trouvé leur maître avec l’Eintracht Francfort (1-1, 5-4 aux tirs au but). Les vice-champions écossais rejoignent Benfica sur la liste des adversaires potentiels de l’Union Saint-Gilloise au 3e tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs