La 139e Foire du Midi à Bruxelles officiellement lancée ce samedi

La 139e Foire du Midi à Bruxelles officiellement lancée ce samedi

La Ville de Bruxelles a donné le coup d’envoi de la Foire du Midi, ce samedi en début d’après-midi. C’est la 139e édition de cet événement festif de la capitale. Installée entre la Porte de Hal et la Porte d’Anderlecht, la Foire et ses attractions en tout genre seront accessibles jusqu’au 18 août.

> Les attractions phares à tester à la Foire du Midi

La Ville de Bruxelles a inauguré la Foire du Midi, ce samedi à 13h30, avec une réception à l’Hôtel de Ville, en présence des élus communaux, des confréries folkloriques et de la chanteuse Typh Barrow, marraine de cette 139e édition de la Foire.

En cortège et en fanfare, tous les invités se sont ensuite dirigés vers la statue de Manneken-Pis qui, pour l’occasion, a revêtu le costume de Pierrot, emblème des forains. Ils se sont ensuite dirigés vers la Porte d’Anderlecht pour la parade inaugurale sur le site de la Foire, avec la présence, entre autres, de musiciens et de candidates à Miss Bruxelles.

«Je suis très attaché à la Foire du Midi. Comme tout Bruxellois, j’y viens depuis que je suis tout gamin», a affirmé Fabian Maingain (Défi), l’échevin des Affaires Economiques à la Ville de Bruxelles. «Sa pérennité et son intégration optimale dans le tissu urbain sont mes principaux objectifs, afin de lui garantir de nombreuses prochaines éditions et pouvoir prolonger la tradition pour tous les futurs enfants et petits-enfants. Après le Tour de France, la Foire du Midi est l’évènement festif qui fera vivre Bruxelles tout l’été».

>La Foire du Midi ouvre ses portes ce samedi: les nouveautés en vidéo

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©AFP

    Nafissatou Thiam au «Soir»: «L’athlète parfait n’existe pas»

  2. Jean Faniel, docteur en sciences politiques, est directeur général du CRISP.

    Une guéguerre entre constitutionnalistes comme entre politiques?

  3. A la veille du G7 qui se tiendra à Biarritz, le président français à reçu son homologue russe au fort de Brégançon. La Russie étant exclue du G7 en raison de la crise urkrainienne.

    G7: Emmanuel Macron veut réinventer «cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok»

Chroniques
  • Lettre d’Europe: le «Vieux Monde» a encore son mot à dire, non?

    L’Union européenne est à cran. Elle émerge à peine de dix ans de crise et de croissance larvée et fait face à un ralentissement économique. Les Européens regardent, médusés, le bras de fer commercial entre Washington et Pékin – et le chaud et froid que souffle l’hôte de la Maison-Blanche. Voilà qui ne fait pas notre affaire. Logique. Tout ce qui peut entraver la croissance du commerce international est perçu, de ce côté-ci de l’Atlantique, comme une (autre) menace quasi-existentielle, qui s’ajoute à la perspective d’un Brexit sans accord et d’élections anticipées en Italie, qui pourraient donner les « pleins pouvoirs » à la Ligue et à son patron Matteo Salvini.

    On aime d’autant plus détester M. Trump qu’il n’a guère d’égards pour ses « alliés » européens. Il laisse toujours planer la menace de droits de douane sur les voitures allemandes et a prévenu que l’assouplissement de la politique monétaire européenne,...

    Lire la suite

  • Au Pukkelpop, le drapeau qui met le feu. Dangereux...

    Suite à la proposition faite par la N-VA au prochain gouvernement flamand d’établir un « canon » de l’identité flamande, des historiens du nord du pays ont dénoncé une mauvaise manière d’enseigner l’histoire. Il faudrait plutôt, affirmaient-ils, expliquer aux jeunes que l’histoire est une construction qui est déterminée par les questions que l’on pose au passé. Ce serait encore mieux si ces questions étaient posées par les élèves....

    Lire la suite