Accueil Monde Afrique

Corne de l’Afrique: l’Ethiopie, fragile clé de voûte du développement

L’économie du pays se porte bien mais les périls s’accumulent avec des risques d’implosion de cet Etat fédéral. Le Premier ministre Abyi Ahmed a déjà échappé à deux tentatives d’assassinat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’Ethiopie n’est pas seulement le siège de l’Union africaine, l’un des pays les plus peuplés d’Afrique (105 millions d’habitants) et un moteur de la croissance du continent (10 % l’an…) : elle pourrait devenir la clé de voûte d’une stabilisation de tout l’est de l’Afrique, du Soudan jusqu’à la Somalie. A une seule condition, et elle est d’importance : que cet Etat fédéral, une mosaïque, composée de dizaines d’ethnies différentes, n’implose pas et ne devienne pas, comme d’aucuns le redoutent déjà, une sorte de Yougoslavie africaine…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Vaccins anti-covid: «Le fossé est trop grand, nous devons faire mieux, ensemble, rapidement. Mais comment?»

La réunion ministérielle entre l’UE et l’Union africaine, tenue mardi à Kigali, n’a pas permis de rapprocher les points de vue sur le front de l’inégalité criante pour l’accès aux vaccins contre le covid. Le partage est « beaucoup trop lent, beaucoup trop désorganisé », reconnaît Sophie Wilmès. Les Européens refusent toujours la levée des brevets.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs