Chômage: décrue en vue en Wallonie et à Bruxelles

© Photo News.
© Photo News.

La dernière étude de l’Iweps consacrée aux perspectives régionales 2019-2024 vient de sortir. L’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique annonce à la fois un ralentissement de la croissance économique et une diminution continue du chômage. Cela peut sembler contradictoire a priori. Cela ne l’est pas.

Comme le Conseil supérieur de l’Emploi et la Banque nationale avant lui, l’Iweps observe les signes d’un ralentissement de la croissance économique. Au cours de la période 2018-2020, la croissance moyenne du PIB belge sera de 1,4 %. Un ralentissement observé en Flandre (1,6 %) et en Wallonie (1,2 %), ainsi qu’une stagnation à Bruxelles (0,9 %). A partir de 2021 et jusqu’au terme de l’actuelle législature régionale, la croissance restera modérée, prédit l’Iweps. Pas plus de 1,3 % pour le pays, de 1,4 % en Flandre, 1,2 % en Wallonie et 0,9 % à Bruxelles.

Pas folichon, tout cela. Et pourtant, au cours de cette même période, le chômage va poursuivre la décrue observée depuis plusieurs années dans les trois Régions du pays. « En moyenne sur la période 2018-2024, l’emploi (sur le lieu de travail, NDLR) augmenterait de 0,4 % par an à Bruxelles, un rythme sensiblement inférieur à ceux attendus en Wallonie (0,7 %) et en Flandre (0,9 %). Ces taux correspondent à une création nette de 3.000 emplois en moyenne par an en Région bruxelloise (ou 21.000 emplois cumulés sur la période), 26.000 en Flandre (182.000 emplois cumulés) et 9.000 en Wallonie (64.000 emplois cumulés). »

Par contre, poursuit l’Iweps, la croissance de la population active occupée (soit en fonction du lieu de domicile) sera plus soutenue au cours de cette même période, tant à Bruxelles (1,2 %) qu’en Flandre (0,8 %) et en Wallonie (0,7 %). « La Région bruxelloise devrait en effet continuer à bénéficier d’une progression soutenue du nombre de navetteurs sortants vers les deux autres régions, comme c’est le cas depuis une quinzaine d’années. »

Qu’est-ce qui explique cette évolution contrastée? Eléments de réponse dans Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous