Accueil Belgique Politique

Le casting provisoire du gouvernement bruxellois

Alors que « Le Soir » a dévoilé les contours de l’accord gouvernemental en cours de finalisation, les négociations sur le casting et les compétences se poursuivent. Le gouvernement devrait prêter serment ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les négociateurs bruxellois ont bouclé, à quelques points près, leur accord de gouvernement.

Mais il demeure quelques inconnues concernant le casting et les compétences.

Rudi Vervoort est assuré de conserver son poste de Ministre-président et côté néerlandophone, on connaît les deux prochains ministres : Elke Van den Brandt (Groen) et Sven Gatz (Open VLD).

C’est probablement Zakia Khattabi, en souhaitant ou non de briguer un poste de ministre, qui permettra de finaliser le casting du gouvernement bruxellois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Nizette Barbara, lundi 15 juillet 2019, 18:59

    Mais pourquoi Zakkia Khattabi qui s'est présentée à la Chambre deviendrait-elle ministre du gouvernement bruxellois ? Ecolo veut donner des leçons de bonne gouvernance aux autres mais en réalité, ils se foutent des électeurs !

  • Posté par Clodong André, lundi 15 juillet 2019, 15:15

    Comme déjà dit souvent, le coût institutionnel bruxellois par habitant est quatre fois la Flandre et deux fois la Wallonie. Alors qu'une fusion des 19 communes qui ferait une métropole genre Washington D.C. serait infiniment moins coûteuse et plus performante.

  • Posté par delpierre bernard, lundi 15 juillet 2019, 14:41

    8 ministres et secrétaires d'Etat, c'est un chiffre conséquent mais qu'importe au diable l'avarice et les avaricieux et le plus beau reste à venir, la dimension des cabinets pour lesquels ne rêvons pas à une cure d'amaigrissement car il en faut des postes redondants et donc inutiles pour remercier les camarades militants.... de tous les partis. Et comme le Samu social est sans doute un peu plus surveillé, ce sera difficile de les y caser..

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs