Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

La femme de mon frère Bridget Jones québécoise

De Monia Chokri, avec Anne-Elisabeth Bossé, Patrick Hivon, Sasson Gabai, 117 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Il y a quelque chose de Bridget Jones dans les déprimes de l’héroïne montréalaise de cette comédie féministe déjantée et mordante. Pour son premier long-métrage, Monia Chokri brosse le portrait de Sophia, urbaine de 35 ans, donc ni jeune ni vieille, brillante diplômée sans emploi, sans appartement, sans enfant, sans relation stable, pas vraiment dans la séduction, passablement insupportable et s’apitoyant sur son sort mais pas trop. Elle vit chez son frère Karim mais leur relation fusionnelle est mise à l’épreuve lorsque Karim, séducteur invétéré, tombe éperdument amoureux d’Eloïse, la gynécologue de Sophia…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs