Accueil Société

Accident mortel à Bruxelles: le suspect a été libéré sous conditions

Dimanche, un piéton a été fauché par une voiture près de la Place Rogier, dans le centre de Bruxelles. Le piéton est décédé sur place. L’automobiliste a commis un délit de fuite.

Temps de lecture: 2 min

Le suspect A.M., âgé de 24 ans, qui conduisait le véhicule ayant fauché mortellement un jeune homme dimanche à 4h45 sur le boulevard du Jardin Botanique à Bruxelles, face à la Place Rogier, a été libéré sous conditions par le juge d’instruction, a indiqué mardi en fin de journée le Parquet de Bruxelles. L’instruction est, pour le reste, toujours en cours.

Accident mortel à Bruxelles: le suspect s’est rendu à la police

Le juge d’instruction a auditionné l’intéressé dans le courant de l’après-midi. A la suite de cet entretien, il a décidé de libérer le suspect sous certaines conditions, à savoir ne pas quitter son domicile entre 22h et 6h du matin, suivre une formation auprès de l’institut belge pour la Sécurité routière VIAS, ne plus conduire, rendre son permis dans les 24 heures au commissariat et être suivi par un psychologue.

Le parquet de Bruxelles a saisi un juge d’instruction du chef d’homicide involontaire, de délit de fuite ayant causé la mort et de mise en danger de piétons.

Connu de la justice

Le jeune conducteur s’est rendu lundi midi auprès des services de police de Bruxelles. Il n’est pas en état de récidive. Il est cependant déjà connu par les services de police et de justice.

La victime, un jeune homme de 21 ans, est de nationalité roumaine.

Dimanche vers 4h45, un piéton a été fauché par une voiture sur le boulevard du Jardin Botanique, face à la Place Rogier, dans le centre de Bruxelles. Le piéton est décédé sur place des suites de ses blessures. L’automobiliste a commis un délit de fuite.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, mercredi 17 juillet 2019, 9:32

    Je me doute bien que ce que j'ai vais dire n'est pas populaire, mais la détention préventive justifie son existence par l’impérieuse nécessité d’empêcher un délinquant de récidiver, de prendre la fuite, de faire disparaître les preuves ou encore de suborner ou de menacer les témoins. Elle permet également de faciliter l’instruction en tenant l’intéressé à la disposition du magistrat, tout comme elle permet de protéger la personne poursuivie contre la vindicte populaire. Donc, et je ne connais évidemment pas le dossier et sauf éléments contraires, le juge d'instruction n'a fait qu'appliquer la loi en libérant le conducteur. Je me rends bien compte que cela est difficile voire impossible à comprendre pour les proches de la victime.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 16 juillet 2019, 19:59

    Mais oui mais oui

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko