Accueil Monde Europe

Russie: à l’élection de Moscou, le Kremlin envoie ses candidats en catimini

Pour éviter de nouvelles défaites aux scrutins régionaux du 8 septembre, les autorités orchestrent de vrais faux indépendants. Les candidatures de l’opposition, elles, sont rejetées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le scrutin est local mais l’enjeu national. A un mois et demi du vote à Moscou pour choisir les députés de la Douma de la capitale, la commission électorale municipale a refusé, mardi, d’enregistrer 27 candidats. Parmi les recalés : Ilia Iachine, l’une des figures de l’opposition libérale au Kremlin de Vladimir Poutine. Il est en tête des manifestations qui, depuis dimanche, critiquent les sélections biaisées de la commission. Comme lui, de nombreux opposants ont vu leur candidature rejetée à cause de prétendues infractions lors de l’indispensable collecte des signatures de soutien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs