Décès du chanteur sud-africain Johnny Clegg: revivez l’apparition surprise de Mandela en 1997

Apparition surprise de Mandela lors d'un concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997.
Apparition surprise de Mandela lors d'un concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997.

Le musicien sud-africain Johnny Clegg, surnommé le « Zoulou blanc », est décédé mardi à l’âge de 66 ans. Le chanteur engagé, qui souffrait d’un cancer du pancréas, avait récemment fait une tournée mondiale d’adieu.

Johnny Clegg incarnait avec ses chansons, mélange inédit de rythmes zoulou et de pop occidentale, la résistance à l’apartheid puis la réconciliation. Longtemps victime de la censure en Afrique du Sud, il a connu le succès à l’étranger avant d’accéder au statut de star dans son pays.

Un tube planétaire dédié à Mandela

En 1982, la sortie de son album « Scatterlings of Africa » le propulse en tête des hit-parades en Grande-Bretagne et en France.

Cinq ans plus tard, il s’affirme comme un artiste « politique » avec le titre « Asimbonanga » (« Nous ne l’avons pas vu », en langue zoulou), tube planétaire dédié à Nelson Mandela, le héros de la lutte anti-apartheid alors emprisonné à Robben Island (Afrique du Sud).

« Soudain, le public s’est levé comme un seul homme »

En 1997, Nelson Mandela fait une apparition surprise lors d’un concert du chanteur sud-africain à Francfort. « J’ai commencé à chanter quand soudain le public s’est levé comme un seul homme », raconte en 2013 Johnny Clegg, « profondément ému », à l’Obs.

« Et puis, j’ai aperçu du coin de l’œil quelqu’un derrière moi qui était en train de monter sur la scène, en dansant, au bras de la chanteuse qui m’accompagnait. C’était Mandela ! C’était lui que le public acclamait ! », poursuit-il. « Ça a été un choc. Je ne savais même pas qu’il était là, à Francfort », ajoute le musicien, tout sourire, partageant « le moment le plus fort » de sa vie.

À la fin de la chanson « Asimbonanga », Nelson Mandela a pris la parole : « C’est la musique et la danse qui me mettent en paix avec le monde. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous