Décès de l’ex-juge Stevens, qui a siégé 35 ans à la Cour suprême américaine

John Stevens
John Stevens - Photo News

L’ancien juge John Stevens, qui a siégé pendant près de 35 ans à la Cour suprême des Etats-Unis, est décédé mardi soir à l’âge de 99 ans, a annoncé la haute juridiction.

Le magistrat, qui avait pris sa retraite en 2010 à 90 ans, est mort dans un hôpital de Floride au lendemain d’un AVC, a précisé la Cour dans un communiqué.

Nommé en 1975 par le président républicain Gerald Ford, cet ancien combattant de la Seconde guerre mondiale, spécialiste du droit de la concurrence, avait progressivement rejoint le camp des juges libéraux, au point d’en être l’une des voix principales.

Alors qu’il avait soutenu le rétablissement de la peine de mort en 1976, il s’était ensuite prononcé pour l’interdire pour les personnes mineures ou souffrant de problèmes mentaux.

En 2000, il s’était opposé à la décision de la Cour de valider l’élection contestée du républicain George Bush face au démocrate Al Gore.

Il «avait apporté à notre banc un mélange inimitable de gentillesse, d’humilité, de sagesse et d’indépendence», a déclaré l’actuel président de la Cour suprême, le juge John Roberts, cité dans le communiqué.

►États-Unis: la Cour suprême autorise Trump à interdire l’armée aux personnes transgenres

Les 35 ans de John Stevens dans l’enceinte du temple du droit en font le troisième juge ayant été le plus longtemps à son service de toute l’histoire des Etats-Unis.

Lors de sa dernière audience, juges, avocats et membres du public avaient adopté un noeud papillon en hommage à son accessoire de prédilection.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite