Accueil Sports Football Diables rouges

Robert Waseige, l’ancien sélectionneur des Diables rouges, est décédé à l’âge de 79 ans

L’ancien sélectionneur national qui avait été admis jeudi dernier à l’hôpital de la Citadelle de Liège en raison de problèmes cardiaques est décédé ce mercredi 17 juillet.

Temps de lecture: 2 min

Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. Contre sa volonté de fer, celui de Robert Waseige a lâché, ce mercredi en milieu de matinée, au terme d’un âpre combat qui avait nécessité une hospitalisation prolongée. Conscient de la gravité de la situation, les médecins de l’hôpital de la Citadelle à Liège, avaient décidé de le garder sous contrôle depuis jeudi dernier.

Depuis ce week-end, l’ancien sélectionneur national avait plongé dans un état semi-comateux et ses jours étaient en danger. Le plus grand secret, logiquement voulu par sa famille, avait entouré son état de santé qui se dégradait d’heure en heure.

Doublés d’une insuffisance rénale grave, son insuffisance cardiaque accrue a fini par avoir raison de son courage et de sa détermination à s’en sortir. Robert Waseige s’est donc éteint ce mercredi en milieu de matinée, entouré de sa femme Aline et de ses trois fils Thierry, Frédéric et William. Il aurait fêté ses 80 ans le 26 août.

Avec la disparition de cet entraîneur qui a fait l’unanimité autour de ses compétences, tant au nord qu’au sud du pays (excepté auprès de quelques confrères néerlandophones qui ont joué l’homme lors du Mondial 2002), c’est tout le football belge qui est aujourd’hui en deuil.

À lire aussi Robert Waseige, le mage de Rocourt, est décédé

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par HENNUY Joël, mercredi 17 juillet 2019, 13:08

    C'est en effet une éminente personalité du football belge qui s'est éteinte ce mardi matin au CHR liègeois. Ses qualités d'entraineur, en particulier, et ses nombreux succès tant en club qu'en équipe nationale sont gravés dans la mémoire collective des amateurs de foot dans notre pays. Je voudrais ensuite saluer ses qualités humaines. C'était une homme aimable, toujours prêt à converser avec des anomymes et à exprimer ses opinions. Il y a quelques années, j'ai eu la chance de pouvoir m'entretenir avec Robert Wasseige sur la nommination de Marc Wilmots comme coach fédéral. Je m'en souviens comme si c'était hier. Enfin, en tant que fervent supporter des Zèbres, je lui suis très reconnaissant de m'avoir permis de vivre une véritable époqpée. A l'époque, avec Pär Zeterberg comme maître à jouer, il a coaché l'équipe du RCSC et a défié les grands clubs belges tant en championat qu'en coupe de Belgique. Chapeau bas Monsieur Wasseige!

Plus de commentaires

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb