Accueil

Urgence sociale, transition écologique, gouvernance: les trois axes de l’accord de gouvernement bruxellois

Les six négociateurs ont présenté ce mercredi après-midi l’accord au Parlement bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Salle comble, au Parlement bruxellois, pour la présentation de l’accord bruxellois. Les six négociateurs affichent des sourires fatigués par les dernières heures, quelque peu crispées, de négociations, autour de Rudi Vervoort. Le ministre-président n’est pas peu fier de diriger « le premier gouvernement formé depuis les élections ». Les germanophones mettront cela sur le compte d’une nuit blanche.

L’accord, qui doit encore être ratifié ce soir par les instances de chaque formation politique, s’articule autour de trois axes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Vandeveire Xavier, mercredi 17 juillet 2019, 21:43

    du BLABLA sans financement...Bienvenue dans le monde des Bisounours...

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 17 juillet 2019, 23:13

    Je me demande si les Bisounours, ce ne sont pas les capitalistes libéraux depuis 50 ans qui mènent notre civilisation à sa perte: effondrement de la biodiversité, des insectes, des poissons, effondrement climatique, mise à mal de nos ressources. J'en viens à me demander si nous ne sommes pas la seule espèce vivante à organiser sciemment l'extinction de sa descendance...pour le profit ...à court terme.

  • Posté par Leroy christian, mercredi 17 juillet 2019, 22:02

    Exactement comme en Wallonie ...

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 17 juillet 2019, 21:15

    Urgence sociale mais oui bien sûr, il faut surtout faire travailler plus de "bruxellois " au lieu de leur construire des logements sociaux ou les délocaliser, car là Bruxelles suffoque

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 17 juillet 2019, 20:02

    Urgence sociale, transition écologique et gouvernance: si ces 3 piliers sont réellement activés: super! Souhaitons-leur bon vent. Il est temps de prioriser la survie des générations futures et d'arrêter de penser à nous-mêmes égoïstement.

Plus de commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs