Bruxelles: le futur gouvernement veut une Région neutre en carbone à l’horizon 2050

Présentation de l'accord de gouvernement bruxellois
Présentation de l'accord de gouvernement bruxellois - Photo News

L’accord bruxellois a été présenté ce mercredi après-midi au Parlement bruxellois. Parmi les trois axes mis en avant, la volonté de faire de la Région une zone neutre en carbone à l’horizon 2050.

Parmi les mesures : une zone 30 dans toute la Région. Concrètement : « Le gouvernement concrétisera pour le premier janvier 2021 la création d’une zone 30 généralisée à l’exception des voiries structurantes. La zone 30 deviendra la règle. » Les exceptions concerneront, par exemple, les Petite et Grande Ceintures. Pour en forcer le respect, sont prévus : une signalétique adaptée, des aménagements spécifiques (comme les casse-vitesse), le renforcement des contrôles de police.

La ligne 3 du métro est par ailleurs confirmée, ainsi qu’un plan tram ambitieux. Enfin, les infrastructures cyclables seront multipliées.

Instauration d’une taxe kilométrique

La nouvelle majorité confirme par ailleurs l’interdiction de toutes les voitures diesel en 2030. Et elle souhaite entamer, avec les autres Régions, des négociations en vue d’instaurer une taxe kilométrique. Faute d’accord, le texte prévoit que Bruxelles instaurerait alors une « taxe congestion », soit un péage urbain.

«L’urgence sociale, priorité pour la prochaine législature», annonce Vervoort

 
 
À la Une du Soir.be

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous