Accueil Sports Football Football belge

Footbelgate: de sept à dix ans de suspension pour les dirigeants de Malines

Le club a, quant à lui, été interdit de participer à la Coupe de Belgique et à l’Europa League pour la saison prochaine.

Temps de lecture: 2 min

La Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) a confirmé mercredi les sanctions prononcées en première instance à l’encontre de l’ancien président de Malines Johan Timmermans, de l’ancien actionnaire Olivier Somers, de l’ancien directeur sportif Stefaan Vanroy et de l’ancien directeur financier Thierry Steemans.

Malines avait été condamné en première instance à la relégation en D1B avec pénalisation, à l’exclusion des compétitions européennes et de la Croky Cup suite à sa tentative d’influencer l’issue de Malines – Waasland-Beveren le 11 mars 2018.

Une sanction confirmée par la CBAS mercredi à l’exception de la dégradation en D1B et de la pénalisation. Selon la Cour d’Arbitrage, la relégation de Malines ne peut pas être appliquée car l’action de la fédération devait être introduite lors de la saison concernée et donc en juillet 2018 au plus tard. La pénalisation de points proposée est également tombée à l’eau vu qu’elle était liée à la relégation.

Il faudra attendre dix jours pour connaître la motivation de la CBAS. La décision de celle-ci est toutefois définitive. Cela signifie donc que les quatre administrateurs malinois connaissent leur peine. Johan Timmermans et Thierry Steemans écopent d’une interdiction de 10 ans de toute activité au sein de l’Union Belge. Dix ans, c’est également la sanction pour Olivier Somers qui a également reçu une interdiction de réaffiliation. L’interdiction pour Stefaan Vanroy est en revanche de sept ans.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb