Accueil Belgique Politique

Accord de gouvernement bruxellois: il y a de la transition dans l’air

Le gouvernement Vervoort III est sur les rails. On trouve beaucoup de rouge et de vert dans sa déclaration de politique générale. L’urgence climatique et l’enjeu social vont main dans la main.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’acte de naissance officiel du nouveau gouvernement bruxellois a été présenté mercredi à la presse et aux militants des partis concernés. La majorité PS-Ecolo-Défi du côté francophone, Groen-VLD-One.Brussels (SP.A) du côté flamand a reçu l’aval des différentes formations concernées. Elle gouvernera la Région bruxelloise jusqu’en 2024. La déclaration de politique générale capitalise sur les acquis et les directions données sous le précédent gouvernement. Mais les curseurs sont poussés plus loin et un axe structurant parcourt les 127 pages du programme de l’équipe : la réalisation d’une transition sociale et écologique. Economie, mobilité, logement… toutes les politiques et moyens seront mis au service cette transition qui visera notamment la neutralité carbone en 2050. Désireux que sa vision soit partagée par tous les Bruxellois, le gouvernement associera les citoyens à certaines politiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 18 juillet 2019, 14:57

    « Quant à la taxe de circulation, elle sera revue pour faire place à un régime « modulé à l’usage » (selon l’heure, la voirie et le type de véhicule) qui s’appliquera à l’ensemble des véhicules circulant à Bruxelles. Déduction : taxe plus élevée si vous circulez dans un boulevard dont le sol est un asphalte drainant, moins de bruit moins d’usure de pneus, donc plus cher ! Si vous circulez sur un boulevard avec voies de trams, moins cher, car risque d’entailles pour les pneus ! donc moins cher ! La nuit pourrait être gratuite vu le peu de circulation, tout cela est magnifique mais qui va contrôler cela ? Quant aux heures de pointes, impayable vu les encombrements ! On engage chez les écolos rigolos version flamande !! Qu’a fait le bon Peuple de Bruxelles pour mériter un tel sinistre, pardon ministre à la Mobilité ! Déjà que les autres ne valaient rien de bon, celui est en pire de tous !!

  • Posté par brenes norbert, samedi 10 août 2019, 16:32

    Le bon peuple de Bruxelles a voté pour ce gouvernement. A titre personnel je me demande si je ne vais pas m'exiler en Flandre...

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 18 juillet 2019, 8:17

    On peut moquer Ecolo mais on ne peut faire fi de l'écologie. Elle est actuellement le principal souci de la planète ou plutôt de ses habitants, humains ou non. Nous filons allègrement vers le point de non retour et tous nos efforts doivent tendre à nous en empêcher. De plus en plus de particuliers, de villes, d'états en deviennent conscients et tentent de prendre les mesures nécessaires pour que les conditions de vie restent au moins supportables pour nos descendants. Ce n'est pas parce que nous avons du mal à imaginer, à supporter, l'ampleur des changements à effectuer que nous devons vouer aux gémonies ceux qui s'y attellent courageusement. Ils travaillent dans notre intérêt à tous, indépendamment de nos opinions politiques. Quand nous avons besoin des pompiers, nous les accueillons avec soulagement sans leur demander pour qui ils votent.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 18 juillet 2019, 9:16

    Votre avis vous appartient, Barbara, mais il va à l'encontre de celui de la quasi unanimité des scientifiques. La littérature scientifique est abondante à ce sujet. Peut-être pourriez-vous la lire ? Ses diagnostics et pronostics sont en effet angoissants et difficiles à supporter et nous préférerions tous les ignorer : la nature humaine est ainsi faite qu'elle préfère parfois être dans le déni plutôt que d'affronter l'angoisse et d'initier les changements ardus mais indispensables. Quant au niveau de la mer, il n'était pas plus élevé, c'est le Zwin qui s'est ensablé, empêchant dès lors la navigation malgré la digue qui avait renforcé "artificiellement" des chenaux creusés naturellement. Personne ne nie qu'il y ait eu des changements climatiques au cours du temps, mais jamais aussi rapides ni provoqués par l'activité humaine, ceci étant prouvé par les scientifiques.

  • Posté par Nizette Barbara, jeudi 18 juillet 2019, 8:55

    Pas d'accord ! Je ne nie pas que le climat change mais, pour moi, c'est un phénomène naturel contre lequel nous ne pouvons rien. Au Moyen-Age, Bruges était un port de mer, les bateaux passaient par le Zwin (qui était sous eau) et arrivaient à Bruges à marée haute. Les Brugeois ont construit une écluse à Sluis (=écluse) pour retenir l'eau de mer à marée basse. Si le niveau de la mer était plus haut, c'est donc qu'il faisait plus chaud que maintenant ! Autre exemple rappelé ce matin sur RTBF: en l'an mil, l'Islande était couverte de forêts qui on disparu parce que les Vikings les ont coupées. C'est donc qu'il faisat plus chaud que maintenant puisque, jusqu'à présent, les arbres ne poussaient pas en Islande à cause du climat trop froid. 500 ans plus tard c'était le contraire, les hivers étaient tellement froids que la Seine et la Tamise gelaient 4 mois par an. Ce qu'il faut, c'est lutter contre la pollution par exmple le diesel (dont les écolos ont fait la promotion dans les années 2000, ne l'oublions pas !). Nous allons nous imposer des tas de sacrifices parfaitement inutiles au nom d'une idéologie climatique qui ressemble de plus en plus à une religion et où un Etat totalitaire imposera aux gens ce qu'ils doivent manger, comment ils peuvent se déplacer, etc. Je pense, j'espère qu'aux prochaines élections, les gens auront compris !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs