Neufchâteau: pas de troisième scrutin… pour l’instant, Dimitri Fourny redevient bourgmestre

Après le scrutin d’octobre dernier, puis du 16 juin, y aura-t-il un troisième scrutin communal à Neufchâteau ? Telle était la question politique du jour, attendue avec impatience et fébrilité dans la cité chestrolaise.

Sur le coup de 14h, le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz, a tranché, ou plutôt postposé sa décision, après avoir lu pendant plus de 30 minutes les explications précises liées à cette décision.

Rappelons que suite au second scrutin de juin dernier, la liste Agir Ensemble du bourgmestre sortant Dimitri Fourny (CDH), avait demandé l’annulation de ces élections au motif que 199 citoyens étrangers ont été privés du droit de vote pour une question de délai. Chacun avait pu faire valoir ses arguments vendredi dernier, au palais provincial à Arlon, alors que 4 électeurs étrangers avaient été déboutés.

Les élections bis du 16 juin avaient été organisées après l’invalidation par le gouverneur du précédent scrutin du 14 octobre 2018, sur fond de suspicions de fraude aux procurations électorales, un dossier dans lequel Dimitri Fourny lui-même est inculpé.

Cette fois, « Agir Ensemble » jugeait que le délai avait été insuffisant pour organiser le nouveau scrutin communal, depuis l’arrêté du gouvernement wallon. Au lendemain du 16 juin, la liste de M. Fourny avait été rejetée dans l’opposition, à la suite de l’alliance entre les listes Pour Vous emmenée par Yves Evrard (MR) et la 3ème Piste de Mariline Clémentz. Cette alliance a permis à M. Evrard de redevenir « potentiellement » bourgmestre.

Commune en affaires courantes, suite…

En résumé, le gouverneur se déclare compétent pour juger l’affaire, qui ne porte pas sur un problème de rectification du registre des électeurs mais sur une problématique touchant aux résultats des élections qui pourraient avoir été viciées par cette situation.

Par contre, il estime qu’il n’a pas la compétence de décider si la situation d’impossibilité légale pour les ressortissants étrangers de s’inscrire sur les listes électorales est bel et bien une irrégularité. Cette compétence est du ressort de la Cour constitutionnelle, à laquelle il pose deux questions.

Concrètement, les élections de juin ne sont pas validées et sont en sursis. Dimitri Fourny reste bourgmestre et la commune poursuit sa gestion en affaires courantes, ce qui n’est pas sans incidence sur certains gros projets et l’obtention de subsides, d’autant plus que nous sommes en période de vacances et que la Cour constitutionnelle n’a pas de délai pour rendre son verdict…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 50710002

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti ou le souvenir du Doggerland

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Alost, où le permis de rire rivalise avec la banalisation

    Alost a donc fait de la résistance, les carnavaliers et beaucoup d’Alostois revendiquant le « droit de rire de tout » après s’être placée sous la loupe mondiale en raison des caricatures antisémites admises lors de son carnaval de 2019. Ce dimanche, le trait a encore été forcé. Les personnages contestés de l’an dernier ont été réinjectés dans d’autres scénarisations. La figure séculaire du Juif avare, spéculateur, manipulateur, a encore été amplifiée en raison de la mise en cause universelle de ce sens de l’humour alostois...

    Lire la suite