Menace de grève sur le rail: la SNCB assure tout faire pour remplir les postes vacants

Menace de grève sur le rail: la SNCB assure tout faire pour remplir les postes vacants
PhotoNews

La SNCB affirme jeudi, avec l’employeur HR-Rail, « tout mettre en œuvre » pour remplir les postes vacants dans le secteur ferroviaire. Le syndicat indépendant des cheminots (SIC) a en effet déposé un préavis de grève pour le 27 juillet afin de dénoncer un manque de personnel récurrent parmi les accompagnateurs de train. Il n’est pas suivi par le syndicat majoritaire, la CGSP-Cheminots, qui dit privilégier le dialogue.

La SNCB : un syndicat a déposé un préavis de grève pour le samedi 27 juillet

La SNCB est à la recherche de 300 nouveaux accompagnateurs. La moitié a déjà été recrutée, affirme l’entreprise ferroviaire. Afin de trouver davantage de personnes, la société organise des « job days ». « Le recrutement a été difficile au début de l’année, mais nous constatons une amélioration. Nous pensons donc qu’il sera possible de réaliser tous nos recrutements cette année », affirme le porte-parole Vincent Bayer.

Mais en cette période estivale, ce n’est pas évident, reconnaît la SNCB. « Il y a certes moins de trains de pointe pour les navetteurs, mais davantage de trains vers la Côte, surtout en période de beau temps ainsi que des trains vers les festivals et d’autres événements », détaille le porte-parole. « La SNCB en est consciente et met un encadrement en place pour alléger cette pression un maximum tout en continuant de recruter, afin que le plus possible d’accompagnateurs de train puissent prendre congé. »

La SNCB passe en mode été et adapte son offre

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. Michaël Trabbia, patron d’Orange, avait déposé une offre valorisant VOO à 1,2 milliard.

    «La vente de VOO a le goût, la couleur et l’odeur d’une vaste fraude»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite