Accueil Belgique

«Déclarer un ado psychopathe n’a aucun sens»

Pour le psychanalyste Philippe Van Meerkeek, la Justice devrait prendre en compte « l’existence chez les jeunes de moments de folie qui ne sont pas des psychoses définitives ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Philippe Van Meerbeek est psychanalyste et professeur à l’UCL. Il a fondé le département « adolescents et jeunes adultes » du centre Chapelle-aux-Champs et le centre thérapeutique pour adolescents des Cliniques Saint-Luc.

Dans le procès de l’assassinat de Valentin Vermeerch comme dans d’autres affaires, des jeunes ont été évalués comme psychopathes. Comment arrive-t-on à un tel diagnostic ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs