Les Etats-Unis ont abattu un drone iranien qui «s’approchait dangereusement d’un de leurs navires»

Les Etats-Unis ont abattu un drone iranien qui «s’approchait dangereusement d’un de leurs navires»
AFP

Les Etats-Unis ont abattu jeudi un drone iranien au-dessus du détroit d’Ormuz car il s’approchait dangereusement d’un navire américain, a annoncé Donald Trump.

Dos au mur, l’Iran cherche le compromis avec un Trump intransigeant

Selon le président américain, le drone iranien s’est approché à moins de 1.000 mètres du navire USS Boxer, qui a entrepris « une action défensive ». « Le drone a été détruit », a-t-il dit. M. Trump a appelé les autres pays à « condamner l’Iran » et à protéger leurs propres navires.

De son côté, un porte-parole du Pentagone Jonathan Hoffman a confirmé l’incident dans un communiqué, précisant qu’il était survenu à 10h en heure locale (5h30 GMT) alors que l’USS Boxer s’apprêtait à pénétrer dans le détroit d’Ormuz.

L’Iran a abattu le 20 juin un drone américain qui se trouvait selon lui dans son espace aérien. Donald Trump a affirmé deux jours plus tard avoir annulé à la dernière minute des frappes contre l’Iran pour éviter un lourd bilan humain, tout en maintenant ses menaces de représailles contre Téhéran.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Borders
» au Public.

  2. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  3. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite