Accueil Culture Livres

Un livre à prendre dans vos valises: «La partition» de Diane Brasseur, une saga virevoltante et tragique

« La partition » est centrée sur une femme et ses trois fils. Diane Brasseur lui donne un charme magnétique.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Koula a 16 ans quand elle tombe folle amoureuse d’un Suisse. Elle quitte le soleil de la Grèce pour l’épouser. Mais, malgré les deux naissances, de Bruno et Georgely, Koula dépérit. Son mari la trompe effrontément. Elle veut retourner en Grèce. Sa belle-mère accepte le divorce. A une condition : elle n’emmène qu’un seul de ses fils. C’est la partition du titre. Excellent titre parce qu’il résonne en plusieurs sens. D’abord ce partage inhumain. Ensuite la notation musicale. Enfin, en mathématique, le partage d’un ensemble en parties dont la réunion reconstitue cet ensemble.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 25 juillet 2019, 0:01

    Il manque un mot dans la définition mathématique de "partition', au début de l'article. Et ce mot a son importance pour apprécier le double sens du titre du livre. Il s'agit de parties ***disjointes*** d'un ensemble dont la réunion le reconstitue. Maintenant, si l'on revient à l'origine, "partir" est utilisé là dans le sens de répartir... comme aussi dans la distribution de la musique entre les pupitres d'un orchestre. C'est ainsi que l'utilisait Pascal au XVIIè siècle.

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs