Accueil Monde

Boris Johnson, le bouffon qui voulait devenir roi

La chevelure blonde perpétuellement en bataille, la blague constamment à la bouche, le désordre comme mode de vie, mais aussi l’allure altière, l’aisance grande bourgeoise et l’immense talent d’écriture : Boris Johnson est un excentrique comme seule Albion peut les créer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Faire le clown est une stratégie. Boris a appris cela de Churchill : bafouiller d’abord, comme un ivrogne, pour mieux prendre de court ses adversaires », explique à son propos sa sœur Rachel, romancière de la haute société londonienne. C’est bien vu.

Boris Johnson, 55 ans, alias « Boris le bouffon ». Auteur d’un roman intitulé Les 72 Vierges, celui qui traîne derrière lui une réputation de coureur de jupons invétéré et de fêtard a avoué avoir trompé sa femme Marina avec plusieurs collègues journalistes. Il n’y a pas si longtemps, pareil comportement lui aurait fermé les portes du 10 Downing Street.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs