Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Julian Alaphilippe: «Quand on réussit, il y a de la suspicion»

Victorieux là où il devait limiter la casse, Julian Alaphilippe prend du plaisir et se surprend au jour le jour.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Avant ce Tour, Julian Alaphilippe entendait avant tout profiter, goûter au succès et, si possible, porter un maillot distinctif. Il pensait sans doute aux pois, c’est le jaune qui lui colle à la peau…

Julian, à chaud, réalisez-vous ce que vous venez d’accomplir ?

Honnêtement non. C’est juste incroyable. Sans prétention, je savais que je pouvais faire quelque chose de bien sur un tracé parfait pour mes qualités. Mais jamais je n’avais imaginé gagner. Vraiment jamais. Il paraît que mon équipe a pleuré dans la voiture. Tom (Steels) m’avait dit le matin : “C’est pour toi”. Je savais que j’allais me mettre la misère, mais de là à l’emporter… Il faut que je récupère pour réaliser.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs