Fête nationale: plus de 20.000 personnes dansent au Bal national de Bruxelles (photos)

Plus de 20.000 personnes ont assisté samedi soir à la 17e édition du Bal national sur la place du Jeu de Balle à Bruxelles, ont indiqué les organisateurs vers 23h. Une belle édition étant donné qu’en moyenne la fréquentation tourne autour des 15.000 spectateurs. La police n’a cependant pas dû fermer les accès à la place.

Fête nationale: trois couples royaux iront à la rencontre du public, voici le programme des festivités à Bruxelles

Après un échauffement du public à 19h30 avec le groupe de danseurs Let’s Dance Ketje, le chanteur Frédéric Longbois, découverte de l’émission française The Voice, a chanté avec les spectateurs des grands classiques. L’artiste belgo-espagnole Belle Perez a ensuite fait monter l’ambiance avec une sélection de ses grands succès hispaniques qui ont marqué ses 20 ans de carrière.

Accompagné d’un groupe de danseurs, DJ Saucisse a proposé à 21h25 un medley des meilleurs tubes des Snuls pour fêter leur 30 ans de carrière. Plusieurs membres de ce groupe d’humoristes belges qui ont fait les belles heures de Canal + Belgique à la fin des années 80 étaient présents dans le public, notamment Frédéric Jannin, Serge Honorez et Laurence Bibot.

Festivités du 21 juillet: les perturbations à prévoir à Bruxelles ce dimanche

A 21h40, le Grand Jojo, grand habitué du Bal National, est monté sur scène avec des choristes, qui ont été rejointes le temps d’une chanson par des danseuses de french cancan. L’ambiance était posée pour enchaîner dans un style western avec une interprétation de son titre ’Cowboy Joe’. Au refrain de son tube ’Chef, un p’tit verre on a soif’, des chenilles se sont formées dans la foule. Une chanson a aussi été dédiée aux Diables rouges. Des ballons géants aux couleurs de la Belgique ont alors étaient lancés au-dessus de la foule.

5 villes où célébrer la fête nationale ce 21 juillet

Suivront Big Ben et sa prestation Beat Box, Crazy Sir-G pour un set DJ et le groupe The Amazing Flowers pour un concert de hits pop, rock, disco et R&B. C’est Paul Ambach, le Boogie Boy, qui refermera cette 17e édition.

Les humoristes Thierry De Coster et Max La Menace, alias Swa & Berre, ont assuré les transitions entre les artistes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Ici, les motifs se supposés signifier à quel genre appartient le requin.

    Comment des requins arrivent à devenir vert fluo

  2. Capture

    Sortie du tome 6 de la saga «Millénium»: le retour gagnant de Lisbeth Salander

  3. Les textes de Jean-Jacques Goldman parlent le langage du cœur et de la simplicité, de la vie de tout un chacun, de l’histoire comme de la migration, avec le plus beau des humanismes.

    Jean-Jacques Goldman ne marche plus seul: il est enfin disponible en streaming

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • Commissaire européen: la Belgique atteint des sommets de désinvolture

    Vous pensiez former un gouvernement ? Travailler pour une ONG ou faire des chroniques sur une chaîne d’info en continu ? Pas grave, postulez comme commissaire européen. Pour être désigné, vous devrez attendre que le Stratego politique désigne l’heureux(se) élu(e).

    Désormais, quand la Belgique désigne son candidat commissaire, elle ne propose pas de vision à la nouvelle présidente de la Commission, elle n’a pas de visée sur le poste via lequel elle voudrait influencer la politique de «...

    Lire la suite