Manny Pacquiao s’empare de la ceinture WBA des welters à près de 41 ans

©AFP
©AFP

Insubmersible Pacquiao. Malgré le temps qui passe et ses presque 41 ans, la légende philippine de la boxe règne à nouveau sur les welters (-66,678 kilos), après avoir ravi la ceinture WBA au champion en titre, Keith Thurman, dans la nuit de samedi à dimanche au MGM Garden Arena de Las Vegas.

À l’issue d’une décision partagée des juges clôturant un combat intense en 12 rounds, il devient, à 40 ans et sept mois, le champion WBA welters le plus âgé de l’histoire.

« Pac Man », seul boxeur à avoir été sacré dans huit catégories de poids différentes, a envoyé au tapis son adversaire dès le 1er round, et ne l’a ensuite plus lâché, même si celui-ci lui a opposé une belle résistance notamment dans les dernières manches.

Sa victoire aux points n’a toutefois pas recueilli l’unanimité : deux juges, Tim Cheatham et Dave Moretti, l’ont donné vainqueur avec 115 points contre 112 à Thurman, tandis qu’un troisième, Glenn Feldman, a lui accordé 114 points à l’Américain contre 113 à Pacquio.

Mais 24 ans après son premier combat, Manny Pacquiao accroche un nouveau titre à son palmarès et signe sa 62e victoire, dont 39 avant la limite, pour sept défaites et deux nuls.

Le Philippin a infligé à Thurman le premier revers de sa carrière : l’Américain de 30 ans totalise 29 victoires, dont 22 avant la limite et un nul et maintenant donc une défaite.

Pacquiao garde la tête froide. Le Philippin a en effet déclaré qu’il allait maintenant rentrer dans son pays reprendre son travail de sénateur – sa nouvelle carrière entamée après qu’il avait pris sa retraite de boxeur en 2016 – avant de décider quelle sera sa prochaine apparition sur le ring. « Je pense que je combattrai à nouveau l’année prochaine », a-t-il toutefois glissé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider.

    Il tue sa mère aimante et ne souhaite pas se défendre

  2. Le producteur bruxellois Sébastien Delloye, l’un des deux associés d’Entre chien et loup.

    Une première série belge sur Netflix: «C’est une opportunité en or»

  3. TENNIS DAVIS CUP COLOMBIA VS BELGIUM SUNDAY PRESS CONFERENCE

    Coupe Davis: la Belgique doit d’emblée… écraser la Colombie

La chronique
  • Le mauvais {œil du cyclone}

    La VRT est dans l’œil du cyclone » titrait récemment la rubrique Info de la RTBF à propos des critiques essuyées par son homologue flamande de la part de certaines personnalités politiques du Nord du pays. « Encore une expression mal utilisée, réagit un copywriter sur Twitter. L’œil du cyclone est l’endroit le plus calme de cet événement climatique. » Ce type de commentaire revient régulièrement, la saison cyclonique s’étendant sur toute l’année en matière de prescription langagière. Si la réalité météorologique est avérée, pourquoi tant de francophones s’en battent-ils l’œil ?

    Ces tours qu’on tient à l’œil

    Nous avons une conscience assez nette de l’évolution sémantique des mots. Lorsqu’une entreprise se veut agile, nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’une qualité physique. Si votre...

    Lire la suite

  • Duel Bouchez-Ducarme: le MR s’expose, vertueux mais risqué

    Il faut d’abord saluer le formidable exercice de démocratie. La politique, ça se vit, ça se partage, ça s’expose. Et donc, pour cette raison, la campagne, sur la place publique pour la présidence du MR est un moment remarquable. D’autant plus quand dans quasi tous les autres partis francophones, les successions ont été « monarchiques » : le dauphin s’installait sans surprise sur le trône du Roi sortant. D’autant plus aussi dans un parti, le MR, qui avait ces dernières années cadenassé les discussions internes, gérées d’une...

    Lire la suite