Accueil Monde

«L’homme qui pleure», le récit d’une Grèce abattue

Giorgos Chatzifotiadis, retraité de 77 ans, s’est effondré devant une banque alors qu’il ne pouvait plus retirer d’argent. Ces images ont fait le tour des réseaux sociaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un retraité grec, aux prises avec le service minimum imposé aux banques cette semaine, s’est effondré en pleurs devant une succursale de Thessalonique (nord) vendredi, saisi dans sa détresse par un photographe dont les images, plébiscitées sur les réseaux sociaux, montrent d’abord un homme meurtri pour son pays, a confié ce dernier à l’AFP.

« Je ne peux pas supporter de voir mon pays dans cette misère. C’est pour ça que j’étais abattu, plus que par mon problème personnel », a expliqué Giorgos Chatzifotiadis, 77 ans, joint au téléphone par un correspondant de l’AFP à Thessalonique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs