Accueil Société

Chambre avec vue sur Terre

Voilà 4,5 milliards d’années qu’on se dévisage l’une l’autre. Nous, on la connaît sous toutes les coutures. Mais la Lune, notre planète bleue, elle en pense quoi ? Laissons-lui la parole.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Salut, la Terre. Ici Séléné. Ta petite sœur, ton vieux double, la voisine d’en face. Tu m’as bien fêtée cette année, à mon tour de te parler un peu de toi. De te demander comment tu vas.

Je n’ai pas la chance d’avoir un Very Large Telescope tourné vers toi. Moi, tout ce que je vois d’ici, c’est une belle boule ronde suspendue dans le cosmos, avec des volutes et des ombres, comme des vortex blancs, bleus, jaunes pour les déserts, un peu de vert, comme le papier marbré des livres anciens.

Rien d’autre n’est perceptible depuis chez moi. Que des mers, des océans, des nuages et des continents. En orbite basse, jusqu’à quelques centaines de kilomètres, les astronautes peuvent déceler des éléments de la présence humaine. Au-delà de plusieurs milliers de kilomètres, oublie ça. La Terre n’est que l’image lointaine, presque immobile, de la sérénité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs