Migrants: l’Etat veut poursuivre la détention des familles au centre 127 bis

Migrants: l’Etat veut poursuivre la détention des familles au centre 127 bis

Début avril, le Conseil d’Etat suspendait l’arrêté royal initié par Theo Francken (alors secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration) le 22 juillet 2018 fixant les règles de fonctionnement applicables aux lieux gérés par l’Office des Étrangers. En somme, l’enferment des enfants au centre 127 bis de Steenokkerzeel était rendu impossible.

Le bruit de l’aéroport bruxellois, situé tout près de ce centre, était notamment en cause. Face à cette impossibilité, l’Etat ne désarme pas. De nouveaux travaux d’isolation sonore dans la très controversée extension du lieu : renforcement des châssis avec de la laine de bois, isolation à base de fibre de bois liée à du ciment. Selon la Régie des bâtiments, l’insonorisation est désormais aux normes. Et une deuxième phase de travaux pourraient très vite être menés, même si rien n’est encore décidé. Le but : réduire le bruit auquel les enfants sont soumis lorsqu’ils jouent dehors.

Au fond, l’Etat compte sur un avis plus nuancé de la part du conseil d’Etat. De fait, un avis plus clément permettrait le maintien de la détention au centre 127 bis. L’arrêt du mois d’avril était une décision d’urgence. L’instance doit à présent rendre un avis sur le fond. L’enjeu était de déterminer si la localisation au bord des pistes est écarté ou peut être accepté si l’Etat justifie des protections sonores suffisantes. Réponse à l’automne.

Notre article a lire en entier sur le Soir +.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Gordon Sondland, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, a confirmé dans sa déclaration préliminaire avoir imposé un «
quiproquo (donnant donnant)
» aux autorités ukrainiennes, sur ordre exprès du président américain.

    Destitution: Gordon Sondland, un témoignage catastrophique pour Trump

  2. Un patient infecté qui suit correctement son traitement peut en effet devenir «indétectable» et ne plus représenter de danger d’infection.

    Sida: comment gagner la bataille de la bithérapie

  3. belgaimage-140898853-full

    Les tweets prolétariens du Vlaams Belang

La chronique
  • Les tweets prolétariens du Vlaams Belang

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite