Accueil Monde France

«Prophétesse en culotte courte», «Nobel de la peur»: des députés français «boycottent» la présence de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale

L’activiste suédoise est invitée mardi à participer à une réunion ouverte avec les parlementaires français.

Temps de lecture: 3 min

Greta Thunberg est invitée mardi à l’Assemblée nationale par les 162 députés du collectif transpartisan sur le climat baptisé « Accélérons », pour une réunion ouverte aux autres parlementaires. Elle assistera aussi à la séance des questions au gouvernement depuis la tribune d’honneur.

>Greta Thunberg se confie sur son combat pour le climat : « Je suis tombée en dépression à 11 ans »

Sa venue a particulièrement fait réagir les élus de droite et d’extrême-droite des Républicains (LR) et du Rassemblement National (RN).

Samedi, Guillaume Larrivé, candidat à la présidence de LR, avait appelé ses collègues à « boycotter » Greta Thunberg à l’Assemblée nationale. « Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique & de courage politique » a-t-il tweeté.

« Ne comptez pas sur moi pour applaudir une prophétesse en culottes courtes, ‘Prix Nobel de la peur’», a tweeté dimanche Julien Aubert, lui aussi candidat à la tête de LR.

Laurent Jacobelli, porte-parole du RN, a critiqué lundi sur RFI les députés qui reçoivent Greta Thunberg « comme s’ils avaient des leçons à recevoir de cet enfant du déluge qui nous prévoit la fin du monde du haut de ses 16 ans ».

« Qu’ils ne votent pas le Ceta (traité de libre-échange UE-Canada, ndlr), ils auront fait plus pour la planète en dix minutes que cette enfant pendant des années de lutte », a-t-il ajouté.

Le député du Nord, Sébastien Chénu refuse, lui, d’aller se « prosterner devant cette enfant de 16 ans »

Critiques

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure et la présidente de Génération écologie Delphine Batho ont critiqué lundi l’attitude des députés LR et RN opposés à la venue de l’égérie suédoise de la lutte contre le changement climatique Greta Thunberg mardi à l’Assemblée nationale.

« C’est une clarification utile parce que les masques tombent en fait sur un arrière-fond, en quelque sorte, de climato-scepticisme », a accusé la députée des Deux-Sèvres sur Franceinfo.

« Monsieur (Guillaume) Larrivé et monsieur (Julien) Aubert jouent leur compétition interne (à la tête du parti les Républicains) de politique politicienne sur le dos de la lutte contre le changement climatique », a-t-elle dénoncé.

« Il faut croire qu’on est dans une situation tellement dramatique et même tragique que la jeunesse a davantage lu les rapports du Giec que bien des responsables politiques », s’est-elle indignée.

« C’est la colère qui devrait nous emporter tous aujourd’hui. Ce n’est pas la boycotter qu’il faut, c’est au contraire l’acclamer et dire que nous n’en faisons pas suffisamment », a réagi Olivier Faure sur Cnews, en soulignant que « cette jeune femme a eu un rôle extraordinaire dans la prise de conscience globale en Europe, même dans le monde ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Lacroix André, mardi 23 juillet 2019, 17:08

    Parce qu'ils se croient capables alors qu'ils n'ont pas bougé le petit doigt jusqu'à présent . Leur mépris affiché et revendiqué les rend tout simplement méprisables et indignes de leur fonction . Que la jeunesse européenne le leur fasse comprendre aux prochaines élections .

  • Posté par Lambert Guy, lundi 22 juillet 2019, 23:18

    Quelle arrogance de ces députés. Il sont méprisants. Ils critiquent cette jeune, ils y voient une "prosternation"? Qu'ils agissent! Ils ne font pas le quart du tiers. Il est vrai que la plupart seront morts avant les dégats. Ils ne devront pas assumer eux.

  • Posté par Rousseaux , lundi 22 juillet 2019, 18:36

    Ne pensez-vous pas que son prêche serait plus efficace pour la planète si elle allait convaincre l'Inde, Les USA ou la chine ?

  • Posté par Urban Eric, mardi 23 juillet 2019, 10:15

    Elle est européenne, c'est normal qu'elle agisse d’abord en Europe. Et son action est mondial. Je suis fière de ces "jeunes" qui élèvent leurs voix, si les adultes scientifiques ne sont pas écoutés par nos oligarchies. Je comprend parfaitement qu'ils auront de moins en moins envie de suivre comme des moutons les chemins tracés par d'autres moutons.

  • Posté par Raurif Michel, lundi 22 juillet 2019, 17:42

    On peut ,quand même se demander qui est cette que cette gamine et pourquoi faire à l’Assemblé Nationale. ? Au nom de quoi ? Qui est-elle pour avoir cet honneur ? A a peine seize ans, qu'elle savoir a -t'-elle ? Mais il est vrai que, maintenant, tout est bon pour faire le slow !! Sauvez le monde, faut pas pousser !!!!

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une