Italie: il piratait les chaînes payantes et les revendait à 11.000 «clients»

Italie: il piratait les chaînes payantes et les revendait à 11.000 «clients»
Maxppp

Les policiers italiens ont interpellé un trentenaire soupçonné d’avoir mis en place à son domicile un dispositif sophistiqué de piratage de chaînes de télévision payantes qu’il revendait, via des abonnements illégaux, à des milliers de « clients » dans toute l’Italie.

Au domicile du suspect, un Parlermitain de 35 ans, les policiers siciliens ont trouvé la source de la plateforme de télévision pirate « ZSat » qui était composée de 57 décodeurs des chaînes de Sky Italia, groupe audiovisuel lancé en 2003 par le Britannique Rupert Murdoch.

Les enquêteurs ont également saisi sur place la somme de 186.900 euros en liquide, une machine professionnelle de comptage de billets de banque ainsi que deux portefeuilles électroniques contenant de la cryptomonnaie, rapportent les médias italiens citant des sources policières.

Le parquet de Palerme a ouvert une enquête pour violation de la loi sur le droit d’auteur à l’encontre du suspect dont le nombre de clients à travers la péninsule est estimé à environ 11.000 personnes.

Il est soupçonné d’avoir vendu à un prix défiant toute concurrence un accès sur internet aux chaînes satellites normalement accessibles par abonnement.

Selon les enquêteurs, cités par les médias italiens, les plateformes de télévision pirates constituent une nouvelle source de revenus illicites pour des milieux proches de la criminalité organisée dont le chiffre d’affaires est estimé à 700 millions d’euros par an.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les implications de l’affaire Nethys sur les pratiques politiques resteront selon les historiens.

    L’affaire Nethys va-t-elle intégrer les livres d’histoire?

  2. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  3. d-20160728-G95KNK 2018-05-02 10:05:11

    Les avortements jusqu’à 18 semaines reposent la question de la formation

La chronique
  • Des tweets prolétariens

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite