Soupçons d’espionnage: Huawei supprime des centaines d’emplois aux Etats-Unis

Soupçons d’espionnage: Huawei supprime des centaines d’emplois aux Etats-Unis

Huawei a décidé de supprimer 600 emplois aux Etats-Unis au sein de sa filiale Futurewei, a indiqué mardi l’entreprise chinoise. La mesure, «qui n’a pas été prise à la légère», résulte de la «limitation des activités imposée par le ministère du Commerce», justifie-t-elle.

Huawei a été placée en mai sur une liste noire aux Etats-Unis. Les entreprises locales ont été privées de relations avec le géant chinois des télécoms, avant que Washington n’assouplisse quelque peu la mesure.

Futurewei poursuivra néanmoins ses activités aux Etats-Unis, assure Huawei.

Washington soupçonne Pékin d’espionnage industriel par le biais de grandes entreprises. Huawei a toujours démenti être impliqué dans une telle manoeuvre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous