Accueil Monde Union européenne

Brexit: l’Union européenne attend les premiers signaux de Johnson

Qui Boris Johnson nommera-t-il aux postes clés concernant le Brexit ? A Bruxelles, on attend de voir si le nouveau Premier ministre choisit la modération ou le Brexit dur.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

A peine l’élection de Boris Johnson était rendue publique à Londres que de Bruxelles tombait la réaction politiquement la plus importante et la plus attendue : celle de Michel Barnier, le négociateur en chef de l’UE pour le Brexit. Sous forme d’un tweet, attendu dans tous les sens du terme, qui recadre immédiatement le champ du possible dans la négociation de sortie du Royaume-Uni. Michel Barnier, qui parle évidemment pour toute l’UE, se dit prêt à travailler constructivement pour « faciliter la ratification de l’Accord de sortie », et répète la disponibilité de l’Union à « retravailler la Déclaration sur la relation future, dans le respect des lignes directrices » du Conseil européen (les 27 chefs d’Etat ou de gouvernement).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs