Accueil

Pourquoi les tomates n’ont plus de goût?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les nécessités de conservation lors du transport ont poussé les scientifiques à sélectionner les variétés les plus résistantes. Or le choix dans les croisements aurait neutralisé une protéine donnant de la saveur aux tomates (gène RIN : ripening inhibitor). « Au fil de la sélection, on a perdu des gènes favorables au goût. Si on favorise le rendement, on perd en sucres », explique Mathilde Causse, directrice de recherche à la station de génétique-amélioration des fruits et légumes de l’Institut national de la recherche agronomique d’Avignon qui a participé au séquençage du génome de la tomate en 2012. Pour les amateurs de vraies bonnes tomates, le semencier Semailles organise des journées portes ouvertes les 17 et 18 août à Faulx-les-Tombes, où ils pourront déguster des variétés anciennes et belges. La 8e édition de la fête de la tomate et des légumes oubliés aura quant à elle lieu au Centre de technique horticole de Gembloux, le 1er septembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs