La circulation ferroviaire à nouveau perturbée à cause des fortes chaleurs, Thalys cesse sa vente de tickets

La circulation des trains est perturbée ce jeudi sur l’ensemble du réseau en raison des conditions caniculaires, indique la SNCB sur Twitter. Plusieurs trains sont bloqués jeudi après-midi à la suite de problèmes avec les caténaires. Un train à grande vitesse Thalys est notamment coincé entre Bruxelles et Malines, tandis que deux trains de la SNCB sont immobilisés entre Courtrai et Audenarde.

La compagnie ferroviaire Thalys a arrêté sa vente de tickets jeudi en raison de sérieuses perturbations sur son réseau, vu les conditions météorologiques extrêmes. Elle conseille aux voyageurs de reporter leur voyage.

Vague de chaleur: le tram de la Côte est à l’arrêt

Un nouveau record de température a été battu ce jeudi avec 40,6 degrés enregistrés à Kleine Brogel. D’autres records de température pourraient être battus dans la journée, attendue comme la plus chaude de la vague de chaleur.

Le réseau ferroviaire belge, dont les rails sont réglés pour supporter une température moyenne de 25°C, est soumis à rude épreuve ces derniers jours alors que mercure avoisine les 40°C. Les caténaires sont affectées par les hautes températures. «Au-delà de 15°C, la caténaire a tendance à se dilater et à vouloir pendre», a expliqué le porte-parole d’Infrabel. Il convient donc de s’assurer que la pression reste suffisante, si nécessaire à l’aide de contrepoids

► Nos dernières informations en direct :

(Le lien sur mobile)

Sur le même sujet
Météorologie
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM ROYALS PATERNITY TRIAL

    À avoir trop de pères, Delphine Boël n’en a eu aucun

  2. Selon son avocat M
e
 Marc Uyttendaele, «
la souffrance de Delphine Boël est toujours là.
»

    Affaire Delphine Boël: la justice et l’ADN ont eu raison du déni d’Albert II

  3. Les dépenses en soins de santé vont augmenter, en raison des coûts technologiques.

    Manifestation nationale: des experts plaident pour refinancer la Sécurité sociale

La chronique
  • Lettre du Brexit: Cela fait bizarre d’écouter un opéra sans voix

    Par Marc Roche

    Il y a en ce moment au 10 Downing Street un homme épanoui. Boris Johnson arbore l’air réjoui et apaisé de celui à qui Dame Fortune rend enfin belle et bonne justice après lui avoir fait si longtemps antichambre. Le Premier ministre irradie littéralement de plaisir. On le comprend. Lui qui a toujours abhorré la construction européenne se retrouve au centre de la fête du départ officiel de l’Union européenne prévu pour le 31 janvier.

    Mais quelle fête au juste ? A part une toute nouvelle pièce de monnaie de 50 pence commémorant l’événement, le largage des amarres passe inaperçu. La reprise de la course solitaire au grand large succédant à plus de quatre décennies d’arrimage au Vieux continent ne donne lieu à aucune célébration populaire. Ni feu d’artifice, ni street parties. Le début d’une ère nouvelle est marqué dans l’indifférence générale des sujets de Sa Majesté.

    Un...

    Lire la suite

  • Par Béatrice Delvaux Editorialiste en chef

    Delphine Boël reconnue par Albert II: ainsi soit-elle!

    Delphine Boël est la fille du roi Albert II. La belle affaire ! Il n’y avait plus que le roi pour le nier. Contre l’évidence – son comportement passé envers cette petite fille, sa propre connaissance des liens qui l’unissaient à elle – et contre toute sagesse. Mais surtout contre tout respect pour son enfant. Et c’est là toute la disgrâce de cette histoire.

    Aujourd’hui, Albert II déclare dans un communiqué qu’il veut mettre un terme « dans l’honneur et la dignité » à cette « ...

    Lire la suite