Coalition fédérale: le PS annule une rencontre avec la N-VA

Coalition fédérale: le PS annule une rencontre avec la N-VA
PhotoNews

Le climat ne s’améliore pas dans les discussions pour la formation d’un gouvernement fédéral. Une réunion devait avoir lieu entre la N-VA et le PS ce jeudi, mais elle a été annulée par le PS « à la dernière minute », a indiqué La Libre. L’information nous a été confirmée du côté de la N-VA. Le PS n’a pas fait de commentaire à ce stade.

Nous indiquions il y a quelques jours que les informateurs souhaitent convoquer une table ronde à six ou huit partis (la présence de la famille verte demeure incertaine). L’idée était d’avoir une première discussion autour d’une note de « préformation ». L’existence d’une réunion préalable entre le PS et la N-VA avait été tenue secrète jusqu’ici. L’objectif était sans doute de déminer le terrain en réunissant les deux grands partis, nécessairement centraux dans la recherche d’une majorité fédérale.

On sait que le PS est particulièrement mal à l’aise s’agissant d’une rencontre avec la N-VA. En campagne, les socialistes ont dit et redit qu’ils refuseraient de gouverner avec la N-VA. En juin, le parti nationaliste avait également indiqué que le PS refusait toute rencontre avec elle. Les socialistes ne souhaitent pas donner l’impression de négocier avec la N-VA et une telle rencontre pourrait envoyer ce signal. Un tel signal pourrait d’ailleurs irriter les écologistes, avec qui les socialistes négocient à Région wallonne. Manifestement, une nouvelle tentative a vu le jour et a échoué, au grand dam de la N-VA, qui estime cela « irresponsable » et, selon le Tijd, des informateurs eux-mêmes. Dans son message du 21 juillet, le Roi avait d’ailleurs invité les partis à se parler, un propos lu par certains comme un appel du pied au PS et à la N-VA.

Reste à voir comment sortir de là. Cette annulation ne risque pas de détendre l’atmosphère entre les deux partis. Cela complique aussi la tâche des deux informateurs. Sans une avancée, comment pourront-ils justifier une prolongation de leur mission, dont ils sont, nous dit-on demandeurs ? Rappelons toutefois que leur prochaine rencontre avec le Roi est prévue pour ce lundi. D’ici là, il peut encore se passer beaucoup de choses.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous