Europa League: La Gantoise s’impose 6-3 contre Viitorul dans la manche aller du 2e tour préliminaire

©Photonews
©Photonews

La Gantoise a remporté jeudi le match aller du 3e tour préliminaire de l’Europa League de football jeudi à domicile 6-3 aux dépens du Viitorul Constanta. Les Buffalos ont mené 6-1 avant de concéder deux buts. Le retour est prévu le jeudi 1er août (17 heures).

Jess Thorup a aligné deux de ses transferts estivaux Mikael Lustig et Elisha Owusu mais pas Laurent Depoître. Alors que l’on semblait parti pour un long temps d’observation, Nana Asare a ouvert la marque sur un coup de coin de Vadis Odjidja avec la complicité involontaire du gardien roumain Arpad Todrai (4e, 1-0). Après cet assist du nouveau capitaine à l’ancien, Gand a poursuivi sur sa lancée notamment grâce à un Lustig très entreprenant à l’arrière droit. C’est toutefois, Roman Yaremchuk qui s’est montré le plus productif en permettant à Brecht Dejaegere de doubler la marque (13e, 2-0). C’était trop facile pour les Buffalos, qui ont alors laissé l’initiative aux Roumains et Sebastian Mladen en a profité pour placer un superbe tir à distance (21e, 2-1).

Gand a retrouvé ses esprits après l’arrêt boissons (26e) et sur une nouvelle passe de Yaremchuk, Yuya Kubo a fait mouche (35e, 3-1). Auteur de deux assists, l’Ukrainien a également marqué sur penalty (42e, 4-1). Gand avait encore envie et Kubo a signé un doublé (45e, 5-1).

À la reprise, la fête a continué grâce à Yaremchuk (50e, 6-1) et à David dont c’était le second assist. Mais en renvoyant mal le ballon, Sigurd Rosted a permis à Bogdan Tiru de réduire la marque (56e, 6-2). Peu après, Thomas Kaminski a fait lui aussi un cadeau au milieu roumain (61e, 6-3).

Pour changer le cours du jeu, le coach gantois a effectué un double changement Alessio Castro-Montes et Giorgi Beridze pour Dejaegere et Kubo (62e). La pause boissons (70e) allait bien tomber pour les Buffalos que Kaminski a sauvés sur un tir de Denis Dragus (67e). Dans le final, Gand a mieux contenu les assauts roumains et s’est vraiment montré dangereux qu’en fin de match. Mais Beridze (89e) et Odjidja (90e) n’ont pas poussé le ballon au fond.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Il a égalisé d’une volée magistrale. @Belga

    Par Vincent JOSÉPHY

    Division 1A

    FC Bruges: Vanaken déjà candidat au trophée du but de l’année

  • @Belga

    Par Stéphane Vande Velde

    Anderlecht

    Face à Bruges, Anderlecht n’y arrive plus

  • @News

    Par Jonas Bernard (avec J.N.)

    Anderlecht

    Anderlecht-Bruges (1-2): Antoine Colassin, une première presque rêvée

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  2. Avec ses 215 millions d’hectares de forêt et 36 millions d’hectares de terres boisées, l’Europe (ici au Portugal, l’été passé) pourrait, disent certains, connaître aussi ses «
méga-feux
». © Reuters/Rafael Marchante

    Le réchauffement accroît les risques d’incendies aussi en Europe

  3. Douze pays étaient représentés pour chercher une issue pacifique à cette guerre : Russie, Egypte, Turquie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Arabie Saoudite, Emirats arabes Unis, Congo, Qatar, Algérie, Italie et France ainsi que les deux belligérants libyens.

    Accord très fragile pour une paix durable en Libye

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite