Europa League: victoires de Leander Dendoncker avec Wolverhampton et de Matz Sels avec Strasbourg

©Photonews
©Photonews

Jeudi soir, Wolverhampton a disputé son premier match européen depuis près de 40 ans et a signé une victoire. Au deuxième tour préliminaire aller de l’Europa League de football, les Wolves, avec Leander Dendoncker, se sont imposés 2-0 face aux Crusaders d’Irlande du Nord. Le gardien Matz Sels a également remporté son match européen à domicile avec son club de Strasbourg 3-1 aux dépens du Maccabi Haïfa.

Avec Leander Dendoncker présent toute la rencontre, Wolverhampton a disputé son premier match européen depuis 1980, lorsqu’au premier tour de la Coupe UEFA, il a perdu 3-2 contre le PSV. Près de quarante ans plus tard, grâce à leur septième place dans la dernière campagne de Premier League, les Wolves sont de retour en Europe, eux qui avaient perdu la finale de la Coupe de l’UEFA 1972 face à Tottenham. Diego Jota (37e) a ouvert la marque d’une demi-volée difficile. Wolverhampton a dominé mais a dû attendre le temps additionnel pour doubler la mise grâce au remplaçant Vinagre (90e+3).

Strasbourg a mal débuté quand Matz Sels a été surpris en première période par un tir lointain tendu de Plakushchenko (39e). Les Alsaciens ont profité d’un penalty converti par Ajorque (45e) pour revenir à hauteur. Après la pause, l’équipe locale a profité du surplus numérique après l’exclusion de Habashi responsable du penalty. Les remplaçants Thomasson (47e) et Martin (62e) ont assuré le succès français.

Victoire pour les Rangers

L’AZ Alkmaar a affronté le vainqueur de la Coupe de Suède Häcken dans son propre stade. Les Néerlandais n’ont pas pu profiter de l’avantage du terrain, puisque le défenseur Stijn Wuytens est resté sur le terrain pendant une heure et qu’il a vu son équiper partager 0-0.

À Glasgow, les Luxembourgeois de Niedercorn ont chuté 2-0 sur le terrain des Rangers. Aribo (20e) et Ojo (54e) ont marqué pour l’équipe de Steven Gerrard. À la 70e, Tavernier a manqué le penalty qui aurait donné trois buts d’avance aux Rangers. Mayron de Almeida a joué 90 minutes pour les Luxembourgeois. L’attaquant Jacky Mmaee est monté au jeu au début de la seconde mi-temps, mais n’a pas réussi à inverser la tendance.

Alors qu’Alex Craninx a gardé son but inviolé, Molde n’a pas réussi à gagner contre Cukaricki (Serbie) devant son public (0-0).

Funso Ojo, qui a été averti, a joué toute la rencontre avec Aberdeen à Tbilissi contre Chikura (1-1). Les buts ont tous deux été marqués sur penalty par Koripadze pour les Géorgiens (41e, 1-0) et par Cosgrove pour les Écossais (68e, 1-1).

Ziguy Badibanga, qui est sorti à la 87e, a également arraché un partage avec Ordabasy à Mlada Boleslav (1-1). Les Kazakhs ont pourtant ouvert la marque par Mehanovic (21e, 0-1) mais ils n’ont pu empêcher leurs adversaires tchèques d’égaliser par Komlichenko (45e+2, 1-1).

Les matchs retour seront joués jeudi prochain (1er août).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Pairoj Piempongsant négocie la revente du club à un actionnaire anglais, dont l’identité reste pour le moment secrète.

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Mouscron: la reprise ne se fait pas dans l’urgence

  • PHOTONEWS_10836396-034

    Par Didier Schyns

    Standard

    Le Standard doit inscrire au moins 2 buts pour l’emporter

  • ©News

    Par François Laurent

    Anderlecht

    Anderlecht: Vlap peut se reposer sur ses buts, pas sur son niveau de jeu

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM ROYALS PATERNITY TRIAL

    À avoir trop de pères, Delphine Boël n’en a eu aucun

  2. Selon son avocat M
e
 Marc Uyttendaele, «
la souffrance de Delphine Boël est toujours là.
»

    Affaire Delphine Boël: la justice et l’ADN ont eu raison du déni d’Albert II

  3. Les dépenses en soins de santé vont augmenter, en raison des coûts technologiques.

    Manifestation nationale: des experts plaident pour refinancer la Sécurité sociale

La chronique
  • Lettre du Brexit: Cela fait bizarre d’écouter un opéra sans voix

    Par Marc Roche

    Il y a en ce moment au 10 Downing Street un homme épanoui. Boris Johnson arbore l’air réjoui et apaisé de celui à qui Dame Fortune rend enfin belle et bonne justice après lui avoir fait si longtemps antichambre. Le Premier ministre irradie littéralement de plaisir. On le comprend. Lui qui a toujours abhorré la construction européenne se retrouve au centre de la fête du départ officiel de l’Union européenne prévu pour le 31 janvier.

    Mais quelle fête au juste ? A part une toute nouvelle pièce de monnaie de 50 pence commémorant l’événement, le largage des amarres passe inaperçu. La reprise de la course solitaire au grand large succédant à plus de quatre décennies d’arrimage au Vieux continent ne donne lieu à aucune célébration populaire. Ni feu d’artifice, ni street parties. Le début d’une ère nouvelle est marqué dans l’indifférence générale des sujets de Sa Majesté.

    Un...

    Lire la suite

  • Par Béatrice Delvaux Editorialiste en chef

    Delphine Boël reconnue par Albert II: ainsi soit-elle!

    Delphine Boël est la fille du roi Albert II. La belle affaire ! Il n’y avait plus que le roi pour le nier. Contre l’évidence – son comportement passé envers cette petite fille, sa propre connaissance des liens qui l’unissaient à elle – et contre toute sagesse. Mais surtout contre tout respect pour son enfant. Et c’est là toute la disgrâce de cette histoire.

    Aujourd’hui, Albert II déclare dans un communiqué qu’il veut mettre un terme « dans l’honneur et la dignité » à cette « ...

    Lire la suite