Négociations en Wallonie: «Il faut enclencher la vitesse supérieure», estime Jean-Luc Crucke (MR)

Jean-Luc Crucke
Jean-Luc Crucke - Photo News

Deux mois après les élections, les contacts exploratoires entre PS, Ecolo et MR n’en finissent pas de se prolonger en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Cette phase sert à recréer de la confiance entre les trois partis, mais maintenant il faut pouvoir avancer », a souligné Jean-Luc Crucke sur La Première. « Le citoyen demande qu’un gouvernement soit formé, il faut enclencher la vitesse supérieure », estime le libéral.

« On a perdu trop de temps à vouloir ignorer le MR, qui est la deuxième force politique wallonne », dénonce Jean-Luc Crucke, affirmant cependant que « des solutions se trouvent ».

Concernant la coalition fédérale, le ministre wallon sortant estime que « les hommes d’Etat vont devoir se mettre autour de la table pour discuter », faisant référence au rendez-vous raté entre le PS et la N-VA ce jeudi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous