Accueil Société

Le mercure baisse après une semaine dantesque

La canicule s’achève ce week-end après un record de température. Un record d’ailleurs « recalculé » à 41,8ºC, mesurés jeudi. Fin d’une vague de chaleur historique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La nuit de vendredi à samedi devait marquer, enfin, une baisse notable des températures. À l’issue d’une semaine étouffante marquée par un record national. Le chiffre record avancé jeudi a été revu à la hausse vendredi : après analyse de toutes les données, le mercure est monté jusque 41,8 degrés Celsius jeudi à Begijnendijk, en Brabant flamand. Une information confirmée sur Twitter par le climatologue David Dehenauw.

Jeudi, le météorologue avait fait état du record de 40,7º Celsius à Beitem, en Flandre occidentale, tandis qu’à Uccle, on enregistrait aussi une température jamais atteinte : 39,7ºC.

La mesure à 41,8ºC constitue donc la nouvelle référence. Tout simplement la plus haute température jamais enregistrée dans le Royaume depuis le début des mesures, en 1833.

En Wallonie, l’endroit le plus chaud était Houyet, en province de Namur, avec 41,6º Celsius.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs