Accueil Économie Consommation

Les cigarettes électroniques sont «incontestablement nocives», avertit l’OMS

Leur popularité grandissante depuis leur apparition sur le marché, au milieu des années 2000, surtout auprès des jeunes, inquiète les législateurs et autorités sanitaires du monde entier.

Temps de lecture: 2 min

Les cigarettes électroniques sont « incontestablement nocives » et devront être régulées, selon un rapport présenté vendredi à Rio de Janeiro par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui déconseille ces dispositifs à ceux qui veulent arrêter de fumer. Le vapotage consiste à inhaler des vapeurs créées par le chauffage à haute température d’un liquide à l’intérieur de la cigarette électronique. La plupart du temps, ces liquides contiennent de la nicotine.

Leur popularité grandissante depuis leur apparition sur le marché, au milieu des années 2000, surtout auprès des jeunes, inquiète les législateurs et autorités sanitaires du monde entier, qui craignent que le vapotage ne conduise les jeunes à fumer du tabac.

Bien que ces dispositifs exposent l’utilisateur à moins de substances toxiques que les cigarettes combustibles, elles présentent aussi des « risques pour la santé », assure le rapport de l’OMS, qui évalue les résultats des mesures gouvernementales (MPOWER) préconisées par la convention-cadre de l’institution pour endiguer l’épidémie (CMCT).

Comment décourager l’usage du tabac ?

Les six stratégies pour décourager l’usage du tabac sont les suivantes : contrôles de la consommation de ces produits et politiques de prévention, protection du public contre la fumée, aides pour cesser de fumer, mises en garde contre les dangers du tabac, faire respecter des interdictions de publicités, promotion ou sponsorisation, et enfin augmentation des taxes.

Boire une bouteille de vin par semaine reviendrait à fumer 10 cigarettes

« Bien que le niveau de risque associé aux SEAN (système électroniques d’administration de nicotine) n’ont pas été mesurés de manière concluante, les SEAN sont incontestablement nocifs et devront donc être régulés », indique l’OMS. Elle souligne également qu’il n’y a pas assez de preuves que les e-cigarettes soient efficaces pour arrêter de fumer.

« Dans la plupart des pays où elles sont disponibles, les utilisateurs (d’e-cigarettes) continuent en général de fumer des cigarettes combustibles en même temps, ce qui présente très peu, voire aucun impact positif » sur la réduction des risques sanitaires, selon le rapport présenté au Museu do Amanha (Musée de Demain).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Van de Putte Arnaud, vendredi 26 juillet 2019, 23:59

    je lis vos témoignages, j'écoute mes patients, je me documente sur la cigarette électronique et sur le tabac, mon opinion est nuancée, même si ce n'est pas de "l'eau bénite" c'est nettement moins mauvais que la cigarette ! Il y a longtemps qu'on ne peut plus faire confiance à l'oms, ni à de nombreuses "instances officielles". "Usez de tout n'abusez de rien!" Dr Arnaud VAN de PUTTE

  • Posté par Visiteur, vendredi 26 juillet 2019, 23:22

    Je fumais 60 cigarettes par jour, et grace a la cigarette electronique depuis 2015 j'ai arreté totalement de fumer, donc dire que ça n'aide pas à arreter de fumer est un gros mensonge, ce serait plus juste de dire que ça ne marche pas pour tout le monde, mais c'est bien plus efficace que les patchs ou autre moyen traditionnel. C'est une honte d'avoir ce genre de message de l'OMS qui est censé être neutre et orienté vers la santé des gens en premier.

  • Posté par SCH SCH, vendredi 26 juillet 2019, 21:47

    Encore une consigne de l'OMS rédigée par des gens qui n'ont jamais fumé… J'ai, et je n'en suis pas fier, fumé 50 cigarettes brunes par jour pendant 45 ans. Depuis Août 2014, je n'ai plus fumé une seule cigarette et ce grâce à la cigarette électronique. Qu'on se le dise...

  • Posté par Vervust Yves, vendredi 26 juillet 2019, 20:17

    J'ai arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique; Je ne tousse plus, j'arrive à monter les escaliers sans problème, le teint de ma peau a changé, bref que du positif; Je l'ai fait avec l'aide d'un médecin addictologue. Il est vrai que cela ne me coûte que 2 euros par jour au lieu de 16 auparavant, le problème n'est pas la nocivité des e-cigarettes, ils pleurent leurs taxes perdues;

  • Posté par Poels Jean-pierre, vendredi 26 juillet 2019, 20:53

    L'OMS ce n'est pas l'Etat belge! L'OMS ne perçoit pas de taxes!

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko